Et il ne lui répondit mot.

(Matthieu 15.23)

 

Lecture proposée : (Matthieu 15.21 à 16.4

Matthieu 15:21-16:4 (Segond 21)

21 Jésus partit de là et se retira dans le territoire de Tyr et de Sidon. 22 Alors une femme cananéenne qui venait de cette région lui cria : « Aie pitié de moi, Seigneur, Fils de David ! Ma fille est cruellement tourmentée par un démon. »
23 Il ne lui répondit pas un mot ; ses disciples s'approchèrent et lui demandèrent : « Renvoie-la, car elle crie derrière nous. »
24 Il répondit : « Je n'ai été envoyé qu'aux brebis perdues de la communauté d'Israël. »
25 Mais elle vint se prosterner devant lui et dit : « Seigneur, secours-moi ! »
26 Il répondit : « Il n'est pas bien de prendre le pain des enfants et de le jeter aux petits chiens.»
27 «Oui, Seigneur, dit-elle, mais les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres.»
28 Alors Jésus lui dit : « Femme, ta foi est grande. Sois traitée conformément à ton désir.» A partir de ce moment, sa fille fut guérie.
29 Jésus quitta cet endroit et vint sur les bords du lac de Galilée. Il monta sur la montagne et s'y assit. 30 Une grande foule s'approcha de lui ; il y avait parmi eux des boiteux, des aveugles, des muets, des estropiés et beaucoup d'autres malades. On les amena aux pieds de Jésus et il les guérit, 31 de sorte que la foule était émerveillée de voir les muets parler, les estropiés être guéris, les boiteux marcher, les aveugles voir, et elle célébrait la gloire du Dieu d'Israël.
32 Jésus appela ses disciples et leur dit : « Je suis rempli de compassion pour cette foule, car voilà trois jours qu'ils sont près de moi et ils n'ont rien à manger. Je ne veux pas les renvoyer à jeun, de peur que les forces ne leur manquent en chemin. »
33 Les disciples lui dirent : « Comment nous procurer dans cet endroit désert assez de pains pour rassasier une si grande foule ? »
34 Jésus leur demandant : « Combien avez-vous de pains ? »
« Sept, répondirent-ils, et quelques petits poissons. »
35 Alors il fit asseoir la foule par terre, 36 prit les sept pains et les poissons et, après avoir remercié Dieu, il les rompit et les donna à ses disciples, qui les distribuèrent à la foule. 37 Tous mangèrent et furent rassasiés, et l'on emporta sept corbeilles pleines des morceaux qui restaient. 38 Ceux qui avaient mangé étaient 4000 hommes, sans compter les femmes et les enfants.
39 Ensuite, il renvoya la foule, monta dans la barque et se rendit dans la région de Magdala.

Matthieu 16

1 Les pharisiens et les sadducéens abordèrent Jésus et, pour le mettre à l'épreuve, lui demandèrent de leur faire voir un signe venant du ciel.
2 Jésus leur répondit : « [Le soir, vous dites : ‘Il fera beau, car le ciel est rouge', et le matin : 3 ‘Il y aura de l'orage aujourd'hui, car le ciel est d'un rouge sombre.' Hypocrites ! Vous savez discerner l'aspect du ciel et vous ne pouvez pas discerner les signes des temps.] 4 Une génération mauvaise et adultère réclame un signe, il ne lui sera pas donné d'autre signe que celui de Jonas [le prophète].» Puis il les quitta et s'en alla.


Notes de la Bible Segond 21

Matthieu 15

15.22 Cananéenne : nom des occupants de la région avant que les Israélites n'en fassent la conquête.
Fils de David : voir la note sur Matthieu 9.27 [Quand Jésus partit de là, il fut suivi par deux aveugles qui criaient : « Aie pitié de nous, Fils de David ! »]

                        - Notes de la Bible Segond 21

Matthieu 9

  • 9.27 Fils de David : titre donné au Messie attendu par les Juifs, sur la base notamment de 2Samuel 7.12-16 ; [ 12 quand ta vie prendra fin et que tu seras couché avec tes ancêtres, je ferai surgir après toi ton descendant, celui qui sera issu de toi, et j'affermirai son règne. 13 Ce sera lui qui construira une maison en l'honneur de mon nom, et j'affermirai pour toujours le trône de son royaume. 14 *Je serai pour lui un père et il sera pour moi un fils. S'il fait le mal, je le punirai avec le bâton des hommes, avec les coups des humains, 15 mais je ne lui retirerai pas ma grâce comme je l'ai fait avec Saül, que j'ai écarté de ton chemin. 16 Ta maison et ton règne seront assurés pour toujours après toi, ton trône sera affermi pour toujours. '»]
  • Esaïe 9.5-6 : [5 En effet, un enfant nous est né,
    un fils nous a été donné,
    et la souveraineté reposera sur son épaule ;
    on l'appellera merveilleux conseiller, Dieu puissant,
    Père éternel, Prince de la paix.
    6 Etendre la souveraineté,
    donner une paix sans fin au trône de David et à son royaume,
    l'affermir et le soutenir par le droit et par la justice,
    dès maintenant et pour toujours :
    voilà ce que fera le zèle de l'Eternel, le maître de l'univers.]

 

 

 

 

 

LES SILENCES DE DIEU

 

 

A la lecture du récit de cette rencontre avec une Cananéenne, ne serions-nous pas tentés de dire que Jésus a fait preuve de cruauté envers cette femme dont la fille est tourmentée et qui, dans son désarroi, implore son secours ? Elle attend et la réponse à son cri n’est que silence. De fait, l’exaucement n’est que retardé, mais Jésus donne à la foi de cette païenne une occasion de se fortifier et de grandir.

 

Chacun a fait l’expérience de ces mystérieux silences de Dieu. Nous en sommes surpris, parfois troublés.

 

 Serait-il devenu sourd ? indifférent ? nos prières désespérées sont pourtant parvenues jusqu’à lui. Ne nous est-il jamais arrivé de lui dire comme le psalmiste : Ô Dieu ! Ne garde pas le silence. Ne te tais pas, et ne te tiens pas tranquille, ô Dieu (Psaume 83.1). Ils sont parfois bien longs les silences de Dieu lorsqu’il éprouve notre patience, notre foi ; mais la délivrance qui se fait attendre n’en sera que plus merveilleuse.

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes » - Albert Nouguier)

Ichtus (2)