Tu connais les Saintes Ecritures ;

elles peuvent te donner la vraie sagesse

 (2 Timothée 3.15)

 

Lecture proposée : (Daniel 1.8-21)

8 Daniel prit la ferme décision de ne pas se souiller en consommant les plats servis à la table du roi et le vin de ses banquets. Il demanda alors au chef des eunuques de ne pas l'obliger à se souiller. 9 Dieu gagna à Daniel la bienveillance et la compassion du chef des eunuques. 10 Ce dernier dit à Daniel :

 « Je redoute mon seigneur le roi. C'est lui qui a fixé ce que vous devez manger et boire. Pourquoi devrait-il vous voir arborer une moins bonne mine que les jeunes gens de votre âge ? A cause de vous, je risquerais ma tête auprès du roi. » 11 Daniel dit alors à l'intendant auquel le chef des eunuques avait confié la responsabilité de lui-même, Hanania, Mishaël et Azaria: 12 «Fais donc un essai avec tes serviteurs pendant 10 jours: qu'on nous donne des légumes à manger et de l'eau à boire. 13 On examinera ensuite devant toi notre apparence et celle des jeunes gens qui mangent les plats servis à la table du roi. Puis, agis avec nous, tes serviteurs, en fonction de ce que tu auras constaté. » 14 Il leur accorda ce qu'ils demandaient et fit un essai avec eux pendant 10 jours. 15 Au bout de 10 jours, ils avaient meilleure apparence et avaient pris plus de poids que tous les jeunes gens qui mangeaient les plats servis à la table du roi. 16 L'intendant retirait donc les plats et le vin qui leur étaient destinés, et il leur donnait des légumes à la place.
17 Dieu accorda à ces quatre jeunes gens de la connaissance et de la perspicacité dans tout ce qui concernait la littérature et la sagesse. De plus, Daniel était capable d'expliquer toutes les visions et tous les rêves. 18 Au moment fixé par le roi pour qu'on les lui amène, le chef des eunuques les présenta à Nebucadnetsar. 19 Le roi discuta avec eux et, parmi tous ces jeunes gens, il n'en trouva aucun comme Daniel, Hanania, Mishaël et Azaria. Ils furent donc admis au service du roi. 20 Sur tous les sujets qui réclamaient de la sagesse et de l'intelligence et sur lesquels il les interrogeait, le roi les trouvait dix fois supérieurs à tous les magiciens et astrologues présents dans tout son royaume. 21 Telle fut la situation de Daniel jusqu'à la première année de règne de Cyrus.

 

 

JEUNE ET SAGE ?

 

Des jeunes Israélites de bonne famille, Daniel et trois amis sont pris lors d’une rafle babylonienne. Ils bénéficient toutefois d’un régime de faveur : nourris comme des princes, formés pendant trois ans – aux frais de l’Etat, avant d’entrer au service du roi. La belle vie, direz-vous ! Quelle merveilleuse opportunité pour Daniel et ses amis de faire carrière !

 

Mais, Daniel ne voit pas les choses sous cet angle-là. Il discerne le piège : perte de l’identité liée à sa foi en  Dieu, le Dieu d’Israël et de ses ancêtres, et glissement vers l’idolâtrie en mangeant des viandes sacrifiées aux idoles. Aussi prend-il la décision de rester pur en agissant en conséquence : pas de compromis ! Refuser le privilège de participer à la table du roi, faire un tel affront au péril de sa vie ? Folie ! Non.  Courage, audace ! Bien qu’il soit jeune, ses convictions sont fermes.

 

Daniel a mis sa confiance en Dieu et il s’en remet à sa souveraineté. Il le voit agir en sa faveur et honorer sa foi. Il reçoit les compétences nécessaires pour agir en sa faveur et honorer sa foi. Il reçoit les compétences nécessaires pour agir en sa faveur et honorer sa foi. Il reçoit les compétences nécessaires pour cette situation difficile. Daniel agit avec sagesse et discernement.

 

Aussi, malgré les changements de souverain, il restera plus de soixante ans à la cour. On peut donc être jeune et sage. Le secret : Le respect du Seigneur est le commencement de la sagesse (Proverbes 9.10) 

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes » - Béatrice Guerche)

Ichtus (2)