Le Message du Baptême

 

« Le baptême de Jean, d'où venait-il ? Du ciel ou des hommes ? »
Mais ils raisonnèrent ainsi entre eux : « Si nous répondons : ‘Du ciel', il nous dira : ‘Pourquoi donc n'avez-vous pas cru en lui ?' 26 Et si nous répondons : ‘Des hommes', nous avons à redouter les réactions de la foule, car tous considèrent Jean comme un prophète. »

 27 Alors ils répondirent à Jésus : « Nous ne savons pas. »

(Matthieu 21 :25-27)

 

Introduction

 

Cet automne 2018, le 15 septembre, marquait le 10° anniversaire du début de la récession économique qui a frappé le monde entier.

Ce qui est frappant, c’est de savoir que cette débâcle financière aurait pu être évitée si un simple message n’avait été perdu, ou si une personne n’avait pas compris le message qu’on leur avait dit.

Je ne sais pas si vous connaissez le nom de Lehman Brothers ou non. En 2008, Lehman Brothers était une banque d’investissement multinationale très célèbre aux Etats-Unis et était un acteur majeur du marché des emprunts d’Etat américains.

 

En septembre 2008, Lehman Brothers eut besoin de $2 milliards pour survivre. Dos au mur, un banquier de Lehman Brothers appela Warren Buffett pour lui demander de l’aide. Warren Buffett , à cette époque était l’homme le plus riche du monde et était réputé pour venir en aide aux entreprises en difficulté.

Cette année-là, la fortune de Buffett était évaluée à 65 milliards de $ ; pour lui, 2 milliards de $ n’était pas une somme énorme. La question se pose alors, si Buffett était capable de venir en aide à Lehman Brothers, et nous savons qu’il était déjà disposé à porter secours aux entreprises en difficulté, pourquoi est-ce que Lehman Brothers a coulé, entraînant dans sa chute une série d’autres géants de la finance et provoquant le Krach boursier américain qui s’est reproduit dans les marchés du monde entier ?

 

C’est bête, mais ce fut à cause d’un message qui n’avait pas été compris. Imaginez, le banquier de Lehman Brothers appela Buffet sur son téléphone portable, mais Buffett lui répondit que c’était une somme trop importante pour en discuter au téléphone, qu’il avait une soirée importante ce soir-là. Alors Buffett lui demanda de lui envoyer une demande écrite par télécopie.

Malheureusement, le banquier de Lehman Brothers n’avait pas fait attention aux mots de Buffett. Il décida de le rappeler un peu plus tard. Ce qui fut fait, mais, comme le téléphone de Buffett était éteint, il lui adressa sa demande par le biais de sa messagerie sms. Buffet rentrant de sa soirée chercha sur son télécopieur et ne trouva bien évidemment rien. Le week-end suivant, Lehman Brothers déclarait faillite.

 

10 mois plus tard, Buffet demandait à sa fille de lui expliquer ce que signifiait la lumière qui clignotait t sur son smartphone. Sa fille repêcha tous les messages non encore lu et trouva la demande de Lehman Brothers pour une demande de prêt de 1,8 milliards de $.

 

Il y a vraiment des messages qu’il faut entendre et dont il ne faut pas rater le sens.

 

Ce matin, nous avons été témoins de trois baptême – par immersion. Et il se peut que vous vous posiez la question « Pourquoi ? » ou « Pourquoi par immersion ? »

 

Un message d’identification

 

Eh bien, je vous assure qu’il y a un sens dans ces baptêmes et qu’il y a un message dans le baptême que Dieu ne veut pas que vous ratiez. Un message que vous ne comprendrez pas sans cet aspect de l’immersion.

 

Le premier message est …

 

1 - Un message d’identification

 

Fabrice, Jean-Claude et Frank ont choisi d’obéir à l’ordre que Jésus a donné à tous ses enfants, de se faire baptisé. Ils veulent, ainsi, témoigner de leur appartenance à Christ.

C’est ce que nous voyons au travers de l’histoire de l’église dans le livre des Actes…

 

Ceux qui acceptèrent sa parole furent donc baptisés et, ce jour-là, le nombre des disciples augmenta d'environ 3000 personnes.

(Actes 2 :41)

 

Chaque fois qu’une personne mettait sa foi en Christ, elle se faisait baptiser. C’est le témoignage d’appartenance à Jésus. Vous avez entendu les témoignages de ces trois hommes ce matin, il s ont cru et veulent s’identifier avec Jésus.

 

Parfois je rencontre des chrétiens qui me disent : « Je n’ai pas besoin d’être baptisé, car je sais que j’ai mis ma foi en Christ, et qu’il m’a sauvé ; et même si je ne suis pas baptisé, je suis sauvé et ça c’est le plus important. »

 

C’est vrai que l’on n’a pas besoin d’être baptisé pour être sauvé. L’apôtre Paul dit :

 

De fait, ce n'est pas pour baptiser que Christ m'a envoyé, c'est pour annoncer l'Evangile, et cela sans recourir à la sagesse du langage, afin que la croix de Christ ne soit pas vidée de sa force.

(1Corinthiens 1 :17)

 

Paul faisait une distinction entre le baptême et l’Evangile. Dieu l’avait envoyé pour annoncer l’Evangile – Mis le baptême n’était pas inclus dans l’Evangile.

L’Evangile signifie « La Bonne Nouvelle » et c’est la bonne nouvelle que Jésus, le Fils de Dieu, est venu pour mourir à notre place afin de nous sauver de la peine encourue pour notre péché et pour nous amener dans sa famille et sa patrie un jour. Ca c’est une bonne nouvelle.

 

En effet, le salaire du péché, c'est la mort, mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur.

(Romains 6 :23)

 

A ce propos, as-tu reçu le don de la vie éternelle en Jésus-Christ ?

 

Tu me réponds : « J’ai été baptisé quand j’étais bébé. »

 

Je ne t’ai pas demandé si tu étais baptisé, je te demande : « As-tu reçu le don de la vie éternelle en Jésus-Christ ?

 

Tu m’expliques : « Quand j’étais plus jeune, j’ai suivi le catéchisme et je suis allé à l’église ! »

 

Mais je ne t’ai pas demandé si tu as suivi le catéchisme ou si tu allais à l’église, je t’ai demandé : « As-tu reçu le don de la vie éternelle en Jésus-Christ ? 

C’est la seule question qui compte. Un jour Dieu te demandera la même chose et ton destin éternel dépendra de ta réponse !

 

Le baptême n’a aucune valeur pour sauver ton âme, mais si tu veux être sauvé et avoir l’assurance d’être auprès de Dieu quand tu quittes ce monde, il faut trouver refuge dans le sang que Jésus a versé sur la croix pour te sauver.

 

9 Si tu reconnais publiquement de ta bouche que Jésus est le Seigneur et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité, tu seras sauvé.

10 En effet, c'est avec le cœur que l'on croit et parvient à la justice, et c'est avec la bouche que l'on affirme une conviction et parvient au salut,

(Romains 10 :9,10)

 

Notez qu’il n’y a aucune mention du baptême ici. C’est par la foi que Christ nous sauve, pas par le baptême. Et je t’invite à le faire. : Aujourd’hui, avant de quitter ce culte, demande à Jésus de te sauver, il t’attend.

Donc, si tu mets ta foi en Christ, il te sauvera et tu le diras à ta famille et à tes amis.

Ca c’est la confession de la bouche – dire aux autres ce que Christ a fait pour toi. Ensuite vient le baptême – l’acte d’obéissance qui dit à tous son appartenance à Christ.

 

Tout à l’heure je parlais de ceux qui ont accepté le salut en Jésus mais qui ne veulent pas être baptisé. Mais la question est : « Pourquoi ne pas se faire baptiser ? »

 

Quand une femme se marie, elle reçoit une alliance à son annulaire. L’alliance ne fait pas d’elle une mariée – elle pourrait se marier sans l’alliance. L’alliance ne sert qu’à symboliser le fait qu’elle est mariée.

De la même manière tu peux être sauvé sans être baptisé, mais le baptême, comme l’alliance, sert à démontrer à qui tu appartiens. Une femme qui ne voudrait pas porter l’alliance de son mariage serait une insulte pour son mari (et vice et versa) il prendraient cela comme un rejet de leur personne.

Il en est de même quand un chrétien ne veut pas être baptisé, c’est une insulte à son Sauveur. Refuser de s’identifier avec celui qui a porté notre ignominie sur la croix c’est insulter son Sauveur. Et, c’est aussi désobéir à Christ.

Le message du baptême est donc bien l’identification. Mis il y a encore un deuxième message dans le baptême, c’est….

 

2 – Un message de Salut

 

Je viens d’expliquer que le baptême ne nous donne pas le salut, mais que le baptême est un message de salut. Et, c’est là, où l’immersion prend de l’importance. Quand on baptise par immersion on démontre ce que Christ à fait pour nous sauver.

Debout dans l’eau, on s’identifie avec Christ dans sa mort. Immerger sous l’eau, on s’identifie à lui dans son ensevelissement ; en sortant de l’eau, on s’identifie avec Christ dans a résurrection.

 

Mais on n’a pas inventé tout cela. C’est le sens même du baptême. D’ailleurs le mot en grec pour baptême est « Baptidzo » - un mot qui signifie « Immerger ».

 

Donc, le message du baptême était censé être une nouvelle prédication de l’Evangile – la mort de Christ pour nos péchés, son ensevelissement pour éloigner nos péchés à tout jamais de Dieu et sa résurrection – l’affirmation divine que Dieu était satisfait avec le sacrifice parfait que Jésuss avait offert pour nous sauver.

 

D’ailleurs, seul le sacrifice de Jésus pourra te rendre assez juste pour que tu puisses prétendre te présenter devant Dieu un jour. Il est le seul et unique capable de payer le prix pour nos péchés. Seul un juste pouvait mourir à la place d’un injuste. Et Jésus est ce juste. Il est le Fils de Dieu, Saint, Innocent sans tache – le seul qui peut ôter tes péchés, le connais-tu ?

 

Le baptême est un message de salut – Dieu a envoyé un sacrifice qui lui est agréable, et c’est Jésus.

Mais le message du baptême est encore…

 

3 – Un message de nouveauté de vie

 

3 Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus-Christ, c'est en sa mort que nous avons été baptisés ?

 4 Par le baptême en sa mort nous avons donc été ensevelis avec lui afin que, comme Christ est ressuscité par la gloire du Père, de même nous aussi nous menions une vie nouvelle.

(Romains 6 :3,4)

 

Le baptême est un message d’une vie nouvelle. Quand on se fait baptiser, on démontre quelque chose que Dieu a fait au moment ou on met sa foi en Jésus.

Il nous plonge dans la mort de Jésus et il crucifie notre ancienne vie afin de nous donner une nouvelle vie en Christ. Le baptême par immersion est l’image de cela. Comme Christ est mort sur la croix, je suis mort avec lui. Mon ancienne vie est restée dans le tombeau et Dieu me ressuscite pour vivre une nouvelle vie avec Jésus.

Je n’ai rien fait pour avoir tout cela, mais c’est ce que Dieu fait de moi par sa grâce.

8 En effet, c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu.

 9 Ce n'est pas par les œuvres, afin que personne ne puisse se vanter.

(Ephésiens 2 :8,9)

 

Même la nouveauté de vie vient de Dieu :

 

En réalité, c'est lui qui nous a fait ; nous avons été créés en Jésus-Christ pour des œuvres bonnes que Dieu a préparées d'avance afin que nous les pratiquions.

(Ephésiens 2 :10)

 

La nouveauté de vie – c’est ce dont chacun des trois baptisés témoigne – le changement radical qui a marqué leur vie quand Christ y est entré. Plus rien ne sera pareil. Le changement est visible. Il y a des choses, des comportements qui sont partis et de nouvelles choses, de nouveaux comportements sont arrivés.

 

C’est bien vous trois, il faut continuer dans ses pas. La vie chrétienne est une marche par la foi. Marchons ensemble.

 

Chaque baptême d’adulte par immersion porte ce même message de nouveauté de vie.

 

Il reste un dernier message du baptême – celui qui est le moins réjouissant. – Car le baptême est enfin…

 

4- Un message de jugement

 

« Il y a un baptême dont je dois être baptisé, et quelle angoisse pour moi jusqu'à ce qu'il soit accompli ! »

(Luc 12 :50)

 

Ou, comme le dit la traduction de Colombe :

 

« Il est un baptême dont je dois être baptisé, et combien je suis pressé qu’il soit accompli ! »

(Luc 12 :50)

 

De quel baptême Jésus parlait-il ?

D’abord nous savons que Jésus fut baptisé au début de son ministère par Jean-Baptiste. Jésus l’a fait, non pas pour se repentir des péchés car il n’en n’avait pas, mais pour s’identifier à nous – des pécheurs.

Mais ce n’est pas de ce baptême dont il parlait. C’était d’un autre baptême qui était spirituel ; Jésus parlait de sa mort.

 

Vous voyez, pendant que Jésus était sur la croix il a endossé les péchés du monde entier, mais surtout il a endossé tes péchés à toi. C’est à ce moment-là, que Dieu qui est Saint et Pur, ne pouvait regarder son Fils. Dieu a fait d’étranges ténèbres pendant 3 heures, comme pour dire que même le soleil ne pouvait pas supporter de regarder le péché qui était sur la croix.

 

[En effet,] celui qui n'a pas connu le péché, il l'a fait devenir péché pour nous afin qu'en lui nous devenions justice de Dieu. »

(2Corinthiens 5 :21)

 

Christ a supporté la colère de Dieu et le châtiment juste pour nos péchés.

 

4 Pourtant, ce sont nos souffrances qu'il a portées,
c'est de nos douleurs qu'il s'est chargé.
Et nous, nous l'avons considéré comme puni,
frappé par Dieu et humilié.
5 Mais lui, il était blessé à cause de nos transgressions,
brisé à cause de nos fautes :
la punition qui nous donne la paix est tombée sur lui,
et c'est par ses blessures que nous sommes guéris.

(Esaïe 53 :4,5)

 

Il était plongé dans une souffrance et une séparation d’avec son Père qu’il n’avait jamais connu dans son éternité.

Son baptême était un baptême qu’aucun autre homme n’a jamais connu. Jésus a subi la pleine furie de Dieu contre le péché du monde entier. Il a tout pris sur lui et il n’a rien dit.

 

Mais quand on regarde le baptême par immersion, on se rappelle qu’il y a un jugement pour le péché. L’eau du baptême est une image de jugement – la mort qui est le salaire de notre péché.

 

Jésus a gouté la mort pour tous les hommes, mais sa mort n’est pas efficace pour ceux qui viennent à lui. Son baptême, que nous voyons dans le nôtre, est un rappel que nous avons tous un rendez-vous avec notre créateur. Pour ceux qui viennent à Christ pour le salut, ce sera la joie. Mais pour tous ceux qui aurons refusé son amour, ce sera le jugement.

 

Ce jour-là, Dieu n’aura plus de grâce. L’offre du salut est une offre à saisir durant cette vie. Du moment où tu as franchi le seuil de la mort, ton état éternel est scellé. C’est pourquoi Dieu dit…

En effet, il dit : Au moment favorable je t'ai exaucé, le jour du salut je t'ai secouru. Voici maintenant le moment favorable, voici maintenant le jour du salut.

(2Corinthiens 6 :2)

 

 

Conclusion

 

Ces baptêmes, ce matin, avait un message pour toi, mais le danger est que tu rates le message. Comme nous avons vu avec le récit à propos de Lehman Brothers, nous pouvons subir des conséquences désastreuses si nous ratons la compréhension de ce message important. Combien plus il est puisque c’est un message de Dieu !

 

Le message des baptêmes était d’abord un message d’identification de ceux qui ont pris le baptême en disant « Je prends position avec Jésus », c’est lui mon sauveur.

 

C’est un message de salut – as-tu vu le Seigneur qui es mort pour toi démontré dans ces baptêmes ?

 

C’est un message de nouveautés de vie – ça, tu l’as déjà vue dans la vie de ces hommes – des vies transformées. Les anciennes choses sont parties et out est nouveau !

 

Et enfin c’est un message de jugement. N’as-tu pas mis ton nom dans les versets d’Isaïe 53 :4,5

 

4 Pourtant, ce sont MES souffrances qu'il a portées,
c'est de MES douleurs qu'il s'est chargé.
Et nous, nous l'avons considéré comme puni,
frappé par Dieu et humilié.
5 Mais lui, il était blessé à cause de MES transgressions,
brisé à cause de MES fautes :
la punition qui ME donne la paix AVEC DIEU est tombée sur lui,
ET c'est par ses blessures que JE PEUX ÊTRE guéris.

 

Ce n’est pas suffisant qu’il soit le Sauveur du monde, il faut qu’il soit ton Sauveur personnel. Il attend ton cœur, car il veut te donner une nouvelle vie !

 

-          Il suffit de venir à Lui par la foi, Lui demander de te purifier de te sauver, de te changer. Aujourd’hui peut être le premier jour de ta vie en Christ !

 

-          Chrétien, est-ce que tu es baptisé ? Et sinon, pourquoi pas ? Règle ce qui t’empêche de le faire et obéis à ton Sauveur.

 

Randy L.

Ichtus (2)