UN TRESOR CACHE

 

Lecture proposée : (Lévitique 19.9-15)

9 Quand vous ferez la moisson dans votre pays, tu laisseras un coin de ton champ sans le moissonner, et tu ne ramasseras pas ce qui reste à glaner. 10 Tu ne cueilleras pas non plus les grappes restées dans ta vigne, et tu ne ramasseras pas les grains qui en seront tombés. Tu abandonneras cela au pauvre et à l'étranger. Je suis l'Éternel, votre Dieu.
   11 Vous ne déroberez point, et vous n'userez ni de mensonge ni de tromperie les uns envers les autres. 12 Vous ne jurerez point faussement par mon nom, car tu profanerais le nom de ton Dieu. Je suis l'Éternel. 13 Tu n'opprimeras point ton prochain, et tu ne raviras rien par violence. Tu ne retiendras point jusqu'au lendemain le salaire du mercenaire. 14 Tu ne maudiras point un sourd, et tu ne mettras devant un aveugle rien qui puisse le faire tomber ; car tu auras la crainte de ton Dieu. Je suis l'Éternel. 15 Tu ne commettras point d'iniquité dans tes jugements: tu n'auras point égard à la personne du pauvre, et tu ne favoriseras point la personne du grand, mais tu jugeras ton prochain selon la justice.

 

 

Ouvre mes yeux, pour que je contemple les merveilles de ta loi !

(Psaume 119.18)

 

En grandissant dans une région rurale du Missouri où le hors-la-loi américain Jesse James (1847 – 1882) avait vécu, mes amis et moi étions convaincus qu’il avait enterré un trésor à proximité. Nous fouillions le bois en rêvant de dénicher une sacoche ou un autre trésor dans le sol. Il nous arrivait souvent de croiser un homme âgé en train de fendre du bois de chauffage à l’aide d’une hache géante.

 

Pendant des années, nous avons vu ce mystérieux « homme à la hache » traîner le long des grands chemins à la recherche de boîtes de cola, son propre genre de trésor. Après avoir revendu ces boîtes, il se retirait dans son taudis sans toit et au bois nu avec en main une bouteille dans un sac de papier brun. Après sa mort, sa famille a trouvé des liasses de dollars rangées dans sa cabane délabrée.

 

Comme l’homme à la hache qui ne faisait aucun cas de son trésor, nous les chrétiens ne faisons parfois aucun cas de certains passages de la Bible. Nous oublions que toute la Bible est utile, que chaque passage inclus dans le canon a sa raison d’être. Qui savait que le livre du Lévitique recelait autant de trésors cachés ? Dans un passage de sept versets du chapitre 19, Dieu nous enseigne à combler les besoins des pauvres et des handicapés sans leur ôter leur dignité (versets 9, 10, 14) à faire des affaires conformément à l’éthique (versets 11, 13, 15) et à toujours vivre dans le respect de Dieu (verset 12).

 

Si quelques versets renferment autant de trésors, pensez à tout ce que nous pourrions trouver en fouillant notre Bible chaque jour – R.K

 

Chaque mot de la Bible y a été placé à dessein, chaque passage que vous n’avez pas lu est votre trésor caché.

 

(Extrait de « Notre pain quotidien » )

Ichtus (2)