Et il me fait tendre l’oreille matin après matin,

 afin que je l’écoute comme un disciple.

Il (me) réveille chaque matin,

il réveille mon oreille pour que j’écoute

comme ceux qu’on enseigne.  

(Esaïe 50.4)

 

Lecture proposée : (1 Samuel 3.7-11)

7 Samuel ne connaissait pas encore l'Eternel, la parole de l'Eternel ne lui avait pas encore été révélée.
8 L'Eternel appela de nouveau Samuel, pour la troisième fois. Samuel se leva, alla vers Eli et dit: «Me voici, car tu m'as appelé.» Eli comprit alors que c'était l'Eternel qui appelait l'enfant, 9 et il dit à Samuel: «Va te coucher et, si l'on t'appelle, dis: ‘Parle, Eternel, car ton serviteur écoute.'» Et Samuel alla se coucher à sa place.
10 L'Eternel vint se tenir près de lui et appela comme les autres fois: «Samuel, Samuel!» Samuel répondit: «Parle, car ton serviteur écoute.» 11 Alors l'Eternel dit à Samuel: «Je vais faire en Israël une chose telle que toute personne qui l'apprendra en restera abasourdie.

 

 

ECOUTER DIEU…

 

Ce matin-là, j’ai été réveillée de très bonne heure. J’ai lu la méditation du calendrier où l’auteur du feuillet invitait le lecteur à lire le verset cité ci-dessus. Il m’encourageait à apprendre à écouter Dieu. Je pensais alors au jeune Samuel (Lecture proposée) ou à Jésus (Marc 1.35-39) [ 35 Vers le matin, alors qu'il faisait encore très sombre, il se leva et sortit pour aller dans un endroit désert où il pria. 36 Simon et ceux qui étaient avec lui se mirent à sa recherche ; 37 quand ils l'eurent trouvé, ils lui dirent : « Tout le monde te cherche.»
38 Il leur répondit : « Allons [ailleurs,] dans les villages voisins, afin que j'y prêche aussi, car c'est pour cela que je suis sorti. » 39 Et il prêchait dans leurs synagogues par toute la Galilée et chassait les démons.]
. Dieu prend l’initiative de me réveiller pour me parler. Il a quelque chose à me dire. Il me faut tendre l’oreille pour entendre sa voix… comme la brebis qui entend la voix du Bon Berger (Jean 10.3-5) [3 Le gardien lui ouvre et les brebis écoutent sa voix; il appelle par leur nom les brebis qui lui appartiennent et il les conduit dehors. 4 Lorsqu'il les a [toutes] fait sortir, il marche devant elles et les brebis le suivent, parce qu'elles connaissent sa voix. 5 Elles ne suivront pas un étranger, mais elles fuiront au contraire loin de lui, parce qu'elles ne connaissent pas la voix des étrangers.»].

 

« Tendre l’oreille » demande un effort d’attention ; il s’agit d’être réceptif et à l’écoute, d’être bien disposé ; c’est un exercice, il faut donc s’entraîner. Matin après matin, j’ai besoin de ce temps. C’est une discipline quotidienne, régulière, une bonne habitude demandant de la persévérance.

 

Chaque jour je suis à l’école de Dieu et j’ai des leçons à apprendre. J’ai besoin de formation, d’apprentissage. Le Maître veut m’instruire, me donner ses instructions (Matthieu 11.25-29) [25 A ce moment-là, Jésus prit la parole et dit: «Je te suis reconnaissant, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents et les as révélées aux enfants. 26 Oui, Père, je te suis reconnaissant car c'est ce que tu as voulu.
27 »Mon Père m'a tout donné, et personne ne connaît le Fils, si ce n'est le Père; personne non plus ne connaît le Père, si ce n'est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler.
28 »Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et courbés sous un fardeau, et je vous donnerai du repos. 29 Acceptez mes exigences et laissez-vous instruire par moi, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme.]
. David a compris : Je t’instruirai et te montrerai la voie que tu dois suivre, je serai ton conseiller, mes yeux veilleront sur toi (Psaume 32.8).

 

Suis-je vraiment à l’écoute ? Suis-je enseignable ?

 

 (Extrait des « Méditations Quotidiennes » - Béatrice Guerche)

Ichtus (2)