N'aie pas peur , Marie ;

car tu as trouvé grâce auprès de Dieu.

Tu vas être enceinte ;

tu mettras au monde un fils

et tu l'appelleras du nom de Jésus.

(Luc 1:30,31)

 

Lecture proposée : (Luc 1:46-55)

46 Marie dit:
«Mon âme célèbre la grandeur du Seigneur
47 et mon esprit se réjouit en Dieu, mon Sauveur,
48 parce qu'il a porté le regard sur son humble servante.
En effet, voici, désormais toutes les générations me diront heureuse,
49 parce que le Tout-Puissant a fait de grandes choses pour moi.
Son nom est saint,
50
et sa bonté s'étend de génération en génération
sur ceux qui le craignent
.
51 Il a agi avec la force de son bras,
il a dispersé ceux qui avaient dans le cœur des pensées orgueilleuses.
52 Il a renversé les puissants de leurs trônes
et il a élevé les humbles.
53 Il a rassasié de biens les affamés
et il a renvoyé les riches les mains vides.
54 Il a secouru Israël, son serviteur,
et
il s'est souvenu de sa bonté 
55 – comme il l'avait dit à nos ancêtres –
en faveur d'Abraham et de sa descendance pour toujours.»


Notes de la Bible Segond 21

Luc 1

  • 1.50 Et sa bonté… craignent : citation du Psaume 103.17 [Mais la bonté de l'Eternel dure d'éternité en éternité pour ceux qui le craignent, et sa justice demeure pour les enfants de leurs enfants, ].

  • 1.54 Il s'est souvenu de sa bonté : citation du Psaume 98.3 [Il s'est souvenu de sa bonté et de sa fidélité envers la communauté d'Israël. Jusqu'aux extrémités de la terre, on a vu le salut de notre Dieu. ].

 

UNE FEMME ORDINAIRE ?

 

Les récits antiques concernant la naissance de héros sont toujours grandioses, avec des rois, des anges ou des dieux. Dans la Bible, rien de tout cela ! Dieu déroule son plan avec des gens simples. Des gens comme Marie.

 

Marie n'était pas une femme extraordinaire. Elle ne se différenciait pas fondamentalement des filles de son village (pas même par une morale impeccable ou une vie parfaite). Elle était humaine, comme vous et moi. La différence ? Dieu l'a choisie, elle, par grâce.

 

La grâce, c'est le contraire du mérite. Dieu l'a associée à son projet. Sans justifier quoi que ce soit. Il a offert librement. De la même manière, Dieu nous offre gratuitement son amour, sa vie ,son espérance, sans que nous ayons rien fait : c'est sa grâce, il s'agit d'une faveur.

 

Tout comme il a béni Marie, il veut nous bénir. Il me semble que lorsque nous saisissons que tout dans notre vie n'est que grâce, nos biens, notre famille, notre santé, notre toit, etc., notre attitude change. Tout comme Marie, nous pouvons alors nous réjouir au lieu de nous plaindre. Marie s'est émerveillée de la grâce de Dieu dans sa vie et a prononcé une magnifique prière. En cette période de Noël et de cadeaux, laissons-nous, nous aussi, nous émerveiller de la grâce de Dieu.

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes – Matthieu Gangloff)

Ichtus (2)