Vivre la puissance de Dieu n'est pas qu'un concept !

 

 

« Ton Dieu ordonne que tu sois puissant ;

Affermis, ô Dieu, ce que tu as fait pour nous ! »

Ps. 68:29

 

La puissance de Dieu n'est pas qu'un concept ; vivre cette puissance divine n'est pas forcément intégré dans mon quotidien.

En voir clairement les effets tous les jours n'est pas évident : c'est de temps en temps qu'on le ressent.

 

Voici quelques définitions de la puissance dans le monde :

-Pouvoir de commander, d'imposer son autorité : puissance des lois, volonté de puissance.

-Ensemble des pouvoirs de l’État et des autres personnes publiques : puissance publique, l’État lui-même.

-Force pouvant produire un effet : énergie : la puissance des éléments.

-Quotient du travail accompli par une machine pour le temps qu'il lui a fallu pour l'accomplir.

-Puissance administrative ou fiscale : puissance d'un moteur d’automobile et de motocyclette calculée pour servir de base à l'imposition fiscale

-etc ;

 

Mais quand la Bible en parle, c'est associée à Dieu le Père et au Saint-Esprit.

 

Là où l'esprit fait défaut : il y a : La sagesse des paroles sans la sagesse de Dieu.

                                                    La puissance oratoire mais pas la puissance de Dieu.

                                                    Des arguments et de la logique mais sans une démonstration efficace du Saint-Esprit ((comme celle du chemin de Damas)..

 

 

Le fruit de l'Esprit est un fruit qui demeure. :

 

« C'est l'Esprit qui vivifie ; la chair ne sert à rien. Les paroles que je vous ai dites sont Esprit et vie. » (Jean 6:63)

 

« Ce qui est né de la chair est chair, ce qui est né de l'Esprit est esprit. » (Jean 3:6)

 

Cette puissance est donné par Dieu parce que c'est la puissance surnaturelle et elle émane de Dieu , non pas par le talent de l'homme qui remporte la victoire. 

 

 

2- Impuissance et puissance usurpée.

 

« Ton Dieu ordonne que tu sois puissant ;

Affermis, ô Dieu, ce que tu as fait pour nous ! » (Psaume 68:29)

 

Nous sommes confrontés à nos propres limites, à nos incapacités, à notre manque de fidélité ; nous manquons de puissance et sans s'en rendre compte ce peut être une source de souffrance.

Sans Dieu, l'homme est démuni.

Or, Dieu est capable et tout-puissant et il a l'autorité suprême, mais Dieu ne fera rien contre notre gré. C'est la loi liée à notre liberté qui fait qu'un a pu le rejeter.

 

« Tu es le Dieu qui fait des prodiges ;

Tu as manifesté parmi les peuples ta puissance. » (Psaume 77:15)

 

Les hommes s'octroient des victoires et une puissance, un pouvoir qu'il n'ont pas.

 

« En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme  l’œil nu, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables, car ayant connu Dieu, ils ne l'ont point glorifiés comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâce ; mais ils se sont  égarés dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. Se vantant d'être sages, ils sont devenus fous ; et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en image représentant l'homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles. » (Romains 1:20-23)

 

« ...eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen ! » (Romains 1:25)

 

Dieu s'est revêtu dans sa puissance et l’homme l’a accaparé pour lui-même.

 

« Mais Dieu sait que le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront, et que vous serez comme Dieu, connaissant le bien et le mal. » (Genèse 3:5)

 

et ce venin s'est propagé jusqu'à nous à travers l’humanité.

 

Mais...

 

« Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché. » (1 Jean 1:7) 

 

et c'est une vraie perspective d'assurance.

Mais l'homme sème et récolte ce qu'il a semé. (cf. ce qu'il est arrivé à Hérode dans Actes 12:21 et 22) - ( Cf. ce qui est arrivé à Nabucadnestar dans Daniel 14:30-32) et c'est ce qui arrive, quand l'homme veut usurper la puissance de Dieu. Il reçoit ce qui est réservé à Satan.

 

« Tu disais en ton cœur : Je monterai au ciel.

J'élèverai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu ;

Je m'assiérai sur la montagne de l'assemblée,

A l'extrémité du septentrion ;

Je monterai sur le sommet des nues,

Je serai semblable au Très-Haut.

Mais tu as été précipité dans le séjour des morts. » Esaïe 14:13-15)

 

Dieu seul est tout puissant.

Sa Parole est créatrice.

Sa Parole est vie.

 

Satan fait croire qu'il est puissant mais c'est un menteur.

 

« Car il s'élèvera de faux Christ et de faux prophètes, ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s'il était possible, même les élus. » (Matthieu 24:24)

 

« L'apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, avec toutes les séductions de l'iniquité pour ceux qui périssent parce qu'ils n'ont pas reçus l'amour de la vérité pour être sauvé. » 2 Thessaloniciens 2 : 9,10)

 

Cette puissance de Dieu se manifeste au travers de son amour et de sa justice :

 

« Alors il (l'ange) reprit et me dit : C'est ici la parole que l’Éternel adresse à Zorobabel : Ce n'est ni par la puissance, ni par la force, mais c'est par mon Esprit, dit l’Éternel des armées. » (Zacharie 4:6)

           

Satan usurpe la puissance de Dieu, mais elle ne lui appartient pas.

 

3 – Dieu donne sa puissance.

 

Oui, Dieu donne sa puissance et nous n'avons pas à nous en glorifier, nous devons donner la gloire à Dieu. Notre ambition par rapport à Dieu est de grandir dans cette puissance  ,

 

« Vous vous réjouissez de ce qui n'est que néant,

Vous dîtes: N'est-ce pas notre force

Que nous avons acquis de la puissance ? »

(Amos 6:13)

 

Dieu n'approuve pas ceux qui, ayant reçu la puissance, ne font pas preuve d'humilité.

 

« Considérez, frères, que parmi vous qui avez été appelés il n'y a ni beaucoup de sages selon la chair, ni beaucoup de puissants, ni beaucoup de nobles. » 1 Corinthiens 1:26)

 

« et il m'a dit : ma grâce te suffit, car ma puissance s'accomplit dans la faiblesse. Je me glorifierai donc bien plus volontiers de mes faiblesses, afin que la puissance de Christ repose sur moi. » 2 Corinthiens 12:9)

 

Ce qu'il veut accomplir, c'est ce qu'il a fait sur Gédéon le trouillard, le peureux.

Il a dit au prophète Joël : « Réveillez les héros. »

 

« Publiez ces choses parmi les nations !

Préparez la guerre !

Réveillez les héros ! Qu'ils s'approchent, qu'ils montent,

Tous les hommes de guerre ! »

(Joël 3:9)

 

« L'ange de l’Éternel lui apparut, et lui dit : L’Éternel est avec toi, vaillant héros !

Gédéon lui dit : Ah ! Mon Seigneur, si l’Éternel est avec nous, pourquoi toutes ces choses nous sont-elles arrivées ? Et où sont tous ces prodiges que nos pères nous racontent, quand ils disent : L'Eternel ne nous a-t-il pas fait monter hors d’Égypte, Maintenant l’Éternel nous abandonne, et il nous livre entre les mains de Madian ! L’Éternel se tourna vers lui, et dit : Va avec cette force que tu as, et délivre Israël de la main de Madian ; n'est-ce pas moi qui t'envoie ? Gédéon lui dit : Ah ! Mon Seigneur, avec quoi délivrerai-je Israël, Voici, ma famille est la plus pauvre de Manassé, et je suis le plus petit dans la maison de mon Père. L’Éternel lui dit : Mais je serai avec toi, et tu battras Madian comme une seul homme. Gédéon lui dit : Si j'ai trouvé grâce à tes yeux, donne-moi un signe pour montrer que c'est toi qui me parle. » (Juges 6:12-17)

 

Gédéon ne ressent que faiblesse, crainte, impuissance. (Je n'ai rien, je ne suis rien, je suis le plus petit) pour tant l'ange l'appelle vaillant héraut.

Donc c'est un don de Dieu.

 

« Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages ; Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes ; Dieu a choisi les choses viles du monde et celles qu'on méprise, celles qui ne sont point, pour réduire à néant celles qui sont, afin que personne ne se glorifie devant Dieu. » (1 Corinthiens 1:27-29)

 

Reconnaissons comme Gédéon notre petitesse, et Dieu pourra nous donner sa puissance.

Il faut que nous nous vidions de nos orgueils pour que Dieu nous remplisse.

Dieu ne donne qu'aux humbles. N'ayons pas peur du brisement et de la souffrance qui l'accompagne et qui réveille en nous ainsi le héros qui sommeille.

 

4 – Un ordre de Dieu pour l’Église d'aujourd'hui.

 

La Bible dit :

« Jésus les regarda et dit : Cela (« et qui peut être sauvé ? ) est impossible aux hommes, mais non à Dieu : car tout est possible à Dieu » (Marc 10:27)

 

La puissance vient de la Parole de Dieu.

 

« Car je n'ai point honte de l’Évangile : c'est la puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit, du Juif premièrement, puis du Grec, » (Romains 1:16)

 

Même pour affronter le quotidien de notre vie. Témoignons de l’Évangile, de la croix, annonçons l'amour de Christ. Cela ne veut pas dire que la défense de la foi n'est pas importante, mais il y a des priorités à respecter.

 

« Car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent ; mais pour nous qui sommes sauvés elle est une puissance de Dieu. » (1 Corinthiens 1:18)

 

« Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mess témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre. (Actes 1:8)

 

 

Relisons la Parole. La Parole est créatrice dès le commencement. Elle exhorte ceux qui la lisent et ceux qui en témoignent sont remplis de force.

Que la Parole soit notre pain quotidien.

Cultivons la croix, notre relation avec Dieu.l'Esprit nous y pousse, « prions-lire » la Parole.

 

« En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais, et il en fera de plus grande, parce que je m'en vais au Père ; et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai. (Jean 14:12,13)   [Ces paroles s'adressent à tous ceux qui croient.]

 

Il ne s'agit pas de connaître la Parole intellectuellement. Connaissons-là en esprit, en la vivant de plus en plus profondément. Cela fait tenir debout dans les difficultés.

Dieu répand ces dons pour nous permettre de vivre dans une nouvelle dimension spirituelle, pour connaître ses plans en esprit.

 

Ne sous-estimons pas les séductions du monde, faisons l'expérience d'un jeûne d'internet ou de la télévision par exemple pour nous en rendre compte un peu plus.

Rappelons-nous l'histoire de Samson. Le danger est de nous « assoupir » comme lui, ainsi il perdit sa puissance.

 

« Elle l'endormit sur ses genoux. Et, ayant appelé un homme, elle rasa les sept tresses de la tête de Samson, et commença ainsi à le dompter. Il perdit sa force. Elle dit alors : Les Philistins sont sur toi, Samson ! Et il se réveilla de son sommeil, et dit : Je m'en tirerai comme les autres fois, et je me dégagerai. Il ne savait pas que l’Éternel s'était retiré de lui. » (Juges 16:19,20)

 

Ouvrons les yeux sur la réalité, nos faiblesses mais aussi sur Dieu. Approprions-nous ce : « Affermis, ô Dieu ce que tu as fait pour nous. » (Psaume 68:29b)

Certes, nous avons reçu l'Esprit, saisissons-nous par la foi de cet Esprit et de ses dons afin que ce soit manifeste aux yeux de tous et non pas enfoui au fond de nous.

 

 

F.S.

Ichtus (2)