L'AVENIR  EST  A  VOUS

 

Vous avez plus de chance que vous ne le pensez

 

L'avenir sera ce que vous en ferez

 

Selon une étude récente, les Français sont les champions du monde du pessimisme. Qu'il s'agisse des intellectuels qui, désormais, rivalisent de catastrophisme, ou bien des responsables politiques de tout bord, tous peignent la réalité aux couleurs du désespoir. Sans tomber dans des raccourcis trop faciles, il est possible d'envisager l'avenir avec confiance. Trois pistes pourront vous y aider.

 

Vous avez de la chance

 

J'ai l'occasion depuis bien des années, de me rendre de temps à autre dans plusieurs pays d'Afrique ainsi qu'en Haïti. J'ai découvert des endroits où règnent misère, extrême pauvreté, injustices criantes, corruption, inégalités et grande précarité. Je me souviens de Maude, 13 ans, qui se prostituait pour pouvoir payer ses études. Etudier, peu importe le prix, était pour elle la seule porte de sortie pour espérer un jour trouver du travail et s'extraire du cercle de la pauvreté. Ou encore cet homme, croisé à Jacmel, en Haïti, handicapé, les mains et les pieds déformés, obligé de se contorsionner pour faire avancer son fauteuil roulant. Il n'avait ni aide sociale, ni revenu, ni même un logement. Durant le temps passé avec lui, nous ne l'avons pas entendu se plaindre de sa situation. Nous voulions l'aider et l'encourager. C'est lui qui nous a fait du bien.

 

Notre monde souffre. Des centaines de millions de personnes vivent de façon inimaginable. Je ne dis pas cela pour vous culpabiliser, mais pour vous amener à réfléchir, à relativiser, à retrouver de justes proportions. Nous ne nous rendons plus compte de la chance que nous avons. Nous avons la possibilité de nous nourrir facilement. Nous avons à manger plus qu'il n'en faut. Nous avons des logements confortables. La plupart d'entre nous avons du travail, une famille sur qui compter en cas de coup dur. De l'électricité. De l'eau potable. Un système de santé performant. Des aides sociales et j'en passe. Sans parler du fait que nous vivons dans un pays calme et en paix.

 

Au lieu de voir tout ce qui vous manque, et de vous laisser gagner par la sinistrose ambiante, considérez tout ce que vous avez et qui est positif dans votre vie. Vous avez plus de chance que vous ne le pensez. C'est un cadeau que Dieu vous fait. Au fait l'en avez-vous déjà remercié ?

 

Ne vous inquiétez pas

 

A quoi sert-il de se faire du souci pour demain ? « Le souci au fond du cœur déprime un homme » (Proverbes 12.25). Selon certains spécialistes, les soucis pourraient être à l'origine de 75 % de nos maladies. Ce n'est pas pour rien que Jésus-Christ en a tant parlé. Son message pour en être délivré est d'une simplicité désarmante : « Ne vous inquiétez pas du lendemain : le lendemain se souciera de lui-même. La peine qui se présente chaque jour suffit pour la journée » (Matthieu 6.34). Comment faire me demanderez-vous ?

 

  1. Décidez à partir d'aujourd'hui de ne plus céder à la panique et de ne plus laisser les soucis vous submerger et vous casser le moral.

 

  1. Vivez un jour à la fois. Traitez une crainte, un souci après l'autre. Apprenez à apprécier chaque jour, chaque heure, chaque minute que Dieu vous donne. Vous serez beaucoup plus serein face à l'avenir.

 

  1. Sachez que vous n'êtes pas seul à tout gérer, Dieu est de votre côté si vous lui en laissez la possibilité. Prenez du temps pour faire connaissance avec lui. Pour cela, lisez sa Parole, la Bible. Sa lecture régulière vous fera du bien. Elle vous apportera un regard neuf sur vos circonstances. Vous en serez profondément enrichi.

 

  1. Faites confiance à Jésus-Christ. En définitive, seul Jésus-Christ pourra changer votre regard, vous sauver de vous-même, vous donner un regard plus positif. C'est pourquoi, vous pouvez lui demander dans la prière de se révéler à vous. Parlez-lui de vos criantes, de vos incertitudes, de votre désir d'être heureux. Demandez-lui de se faire connaître à vous. Faites cette démarche avec sérieux. Jésus-Christ se fera connaître à vous. Votre vie ne sera plus jamais la même.

 

Inversez la tendance

 

Sachez que l'avenir sera ce que vous en ferez. Bien sûr, il y a des éléments dans notre vie que nous ne maîtrisons pas. Nul ne sait de quoi demain sera fait. Personne n'est à l'abri d'une maladie, de la perte d'un proche, d'un coup dur, d'un licenciement ou autre. Mais il y a aussi des éléments qui dépendent de nous. Nous sommes maîtres de nos choix, de nos décisions de nos attitudes. « Ce qu'un homme aura semé il le moissonnera aussi » (galates 6.7), nous rappelle la Bible. C'est un principe universel [Ne vous y trompez pas : on ne se moque pas de Dieu. Ce qu'un homme aura semé, il le récoltera aussi.].

 

Nulle part il est écrit que vous devez continuer de désespérer, de vous morfondre ou d'avoir peur face à l'avenir. Ne laissez pas les sondages ou les autres vous gagner par la morosité. Inversez la tendance. Renversez la situation et prenez votre vie en mains dès aujourd'hui en la confiant à Celui qui vous aime depuis toujours.

 

(Flyer de « Média Espérance » - Emmanuel Maennlein)

Ichtus (2)