NON SANS ESPOIR

 

Lecture proposée : (Exode 6.1-13)

 

1 L'Eternel dit à Moïse: «Tu vas voir maintenant ce que je ferai au pharaon. Une main puissante le forcera à les laisser partir, une main puissante le forcera à les chasser de son pays.»
2 Dieu s'adressa encore à Moïse et dit: «Je suis l'Eternel. 3 Je suis apparu à Abraham, à Isaac et à Jacob comme le Dieu tout-puissant, mais je ne me suis pas pleinement fait connaître à eux sous mon nom, l'Eternel. 4 J'ai aussi établi mon alliance avec eux: j'ai promis de leur donner le pays de Canaan, le pays où ils ont séjourné en étrangers. 5 J'ai entendu les gémissements des Israélites, que les Egyptiens tiennent dans l'esclavage, et je me suis souvenu de mon alliance. 6 C'est pourquoi dis aux Israélites: ‘Je suis l'Eternel, je vous libérerai des travaux dont vous chargent les Egyptiens, je vous délivrerai de leur esclavage et je vous rachèterai avec puissance et par de grands actes de jugement. 7 Je vous prendrai pour que vous soyez mon peuple, je serai votre Dieu et vous saurez que c'est moi, l'Eternel, votre Dieu, qui vous libère des travaux dont vous chargent les Egyptiens. 8 Je vous ferai entrer dans le pays que j'ai juré de donner à Abraham, à Isaac et à Jacob; je vous le donnerai en possession, moi l'Eternel.'»
9 C'est ainsi que Moïse s'adressa aux Israélites, mais leur impatience et la dureté de l'esclavage les empêchèrent de l'écouter.
10 L'Eternel dit à Moïse: 11 «Va parler au pharaon, au roi d'Egypte, pour qu'il laisse les Israélites partir de son pays.» 12 Moïse répondit en présence de l'Eternel: «Les Israélites ne m'ont pas écouté. Comment le pharaon m'écouterait-il, moi qui n'ai pas la parole facile?»
13 Cependant l'Eternel parla à Moïse et à Aaron, et il leur donna des ordres au sujet des Israélites et au sujet du pharaon, du roi d'Egypte, pour faire sortir les Israélites d'Egypte.


Notes de la Bible Segond 21

Exode 6

  • 6.3 Je ne… l'Eternel : ou je n'ai pas été connu d'eux dans ma réputation en tant qu'Eternel ou je n'ai pas été reconnu par eux comme l'être immuable, littéralement mon nom Yhvh je n'ai pas été connu (ou ne me suis pas fait connaître) pour eux.

  • 6.4 Mon alliance : voir Genèse 15.18-21 : « 18 Ce jour-là, l'Eternel fit alliance avec Abram en disant: «C'est à ta descendance que je donne ce pays, celui qui va du fleuve d'Egypte jusqu'au grand fleuve, jusqu'à l'Euphrate, 19 le pays des Kéniens, des Keniziens, des Kadmoniens, 20 des Hittites, des Phéréziens, des Rephaïm, 21 des Amoréens, des Cananéens, des Guirgasiens et des Jébusiens.»

    Genèse 17.2-8 : « 2 J'établirai mon alliance entre moi et toi, et je te multiplierai considérablement.»
    3 Abram tomba le visage contre terre, et Dieu lui dit: 4 «Voici quelle est
    mon alliance avec toi. Tu deviendras le père d'un grand nombre de nations. 5 On ne t'appellera plus Abram, mais ton nom sera Abraham, car *je te rends père d'un grand nombre de nations. 6 Je te ferai beaucoup proliférer, je ferai de toi des nations et des rois seront issus de toi. 7 J'établirai mon alliance entre moi et toi, ainsi que tes descendants après toi, au fil des générations: ce sera une alliance perpétuelle en vertu de laquelle je serai ton Dieu et celui de ta descendance après toi. 8 *Je te donnerai, à toi et à tes descendants après toi, le pays où tu séjournes en étranger, tout le pays de Canaan; il sera leur propriété pour toujours et je serai leur Dieu.»

 

 

 

 

(Je) vous affranchirai des travaux dont vous chargent les Egyptiens,

je vous délivrerai de leur servitude,

et je vous sauverai à bras étendu

et par de grands jugements.

(Exode 6.6)

 

La chanson Sixteen Tons, écrite par Merle Travis et enregistrée par Tennessee Ernie Ford, est devenue l'une des chansons les plus populaires du milieu des années 1950. Les gens semblaient s'identifier à la complainte de ce mineur de charbon qui disait se sentir piégé et incapable de changer sa situation malgré tous ses efforts. Les mineurs de charbon étaient souvent logés dans des maisons appartenant à la compagnie minière et rémunérés en titres provisoires échangeables uniquement au magasin de la compagnie. Le mineur avait coutume de dire que, même si on le convoquait au ciel, il ne pourrait pas y aller parce que son âme appartenait à ce magasin.

 

Cette résignation désespérée pourrait nous aider à comprendre ce que les Hébreux ont ressenti durant les 400 années de leur captivité en Egypte. Lorsque Moïse leur a rapporté la promesse que Dieu avait faite de les délivrer de l'esclavage, ils ne l'ont pas écouté en raison de « l'angoisse » (Exode 6.9). Ils étaient si découragés qu'ils n'arrivaient plus à relever la tête.

 

Cependant, Dieu a fait pour eux une chose qu'ils ne pouvaient faire pour eux-mêmes. La délivrance miraculeuse que le Seigneur a accomplie pour son peuple laissait présager sa puissante intervention en notre faveur en la personne de son Fils Jésus-Christ. C'était « Lorsque nous étions encore sans force (que) Christ, au temps marqué, est mort pour des impies » (Romains 5.6).

 

Lorsque la vie est au plus bas, nous ne sommes pas sans espoir, en raison de la merveilleuse grâce de Dieu – D.C.M

 

Personne, après avoir mis son espoir en Dieu, n'est sans espoir

 

(Extrait de « Notre Pain Quotidien »)

Ichtus (2)