Au contraire, vous vous êtes approchés du mont Sion,

de la cité du Dieu vivant, la Jérusalem céleste,

et ses dizaines de milliers d'anges

(Hébreux 12.22)

 

Lecture proposée : (Hébreux 12.18-24)

18 Vous ne vous êtes pas approchés d'une montagne qu'on pouvait toucher et qui était embrasée par le feu, ni de l'obscurité, ni des ténèbres, ni de la tempête, 19 ni du retentissement de la trompette, ni du bruit des paroles. Ce bruit était tel que ceux qui l'ont entendu ont refusé qu'il leur soit adressé un mot de plus. 20 Ils ne supportaient pas, en effet, cette consigne: Si même une bête touche la montagne, elle sera lapidée.  21 Le spectacle était si terrifiant que Moïse a dit: Je suis épouvanté et tremblant de peur! 
22 Au contraire, vous vous êtes approchés du mont Sion, de la cité du Dieu vivant, la Jérusalem céleste, et ses dizaines de milliers d'anges 23 en fête, de l'assemblée des premiers-nés inscrits dans le ciel. Vous vous êtes approchés de Dieu qui est le juge de tous, des esprits des justes parvenus à la perfection, 24 de Jésus, qui est le médiateur d'une alliance nouvelle, et du sang purificateur porteur d'un meilleur message que celui d'Abel.


Notes de la Bible Segond 21

Hébreux 12

  • 12.20 Si… lapidée : citation d'Exode 19.12-13 [12 Tu fixeras au peuple des limites tout autour de la montagne et tu diras: ‘Gardez-vous bien de monter sur la montagne ou d'en toucher le bord. Tout homme qui *touchera la montagne sera puni de mort. 13 On ne mettra pas la main sur lui, mais on le lapidera ou on le transpercera de flèches: qu'il s'agisse d'un animal ou d'un homme, il ne vivra pas.' Quand la trompette sonnera, ils s'avanceront vers la montagne.» ].

  • 12.21 Je suis… peur : citation de Deutéronome 9.19 [En effet, *j'étais tremblant de peur en voyant la colère et la fureur dont l'Eternel était animé contre vous au point de vouloir vous détruire. Mais l'Eternel m'a écouté cette fois encore. ].

 

 

 

 

LA MONTAGNE DE SION

 

Moïse avait gravi le Sinaï à la rencontre de Dieu... Nous sommes aussi appelés à nous approcher de Dieu, mais par le médiateur de la Nouvelle Alliance. Par Jésus crucifié et ressuscité, l'ascension spirituelle à la rencontre de Dieu nous est quotidiennement possible ! Puisque le souci d'une bonne ascension (l'une par le corps, l'autre par l'esprit) leur est commun, l'alpinisme offre des analogies instructives avec la piété.

 

  • Il est vital de prendre un guide qualifié comme premier de cordée, de nous y attacher et de marcher dans ses traces. Jésus est le bon berger (Jean 10.11)[Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis. ]. à qui nous confions la direction de nos âmes

 

  • il faut emporter dans son sac le strict nécessaire. Pour avancer dans la vie chrétienne, trions nos priorités .Allégeons-nous des choses passagères. Paul écrira : Aucun soldat en service ne s'embarrasse des affaires de la vie courante s'il veut plaire à celui qui l'a recruté. (2 Timothée 2.4).

 

- une expédition réclame la participation de chacun. Ne point partir seul, s'encorder les uns aux autres dans les zones à risques sont des règles élémentaires . Dieu nous appelle à porter mutuellement nos fardeaux, à nous exhorter réciproquement. Comme dans une cordée, nous sommes tous solidaires, membres les uns des autres et formant un seul corps en Christ (Romains 12.5)[de même, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps en Christ et nous sommes tous membres les uns des autres, chacun pour sa part. ]

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes – Dominique Moreau)

Ichtus (2)