1 Si donc vous êtes ressuscités avec Christ,

recherchez les choses d'en haut,

où Christ est assis à la droite de Dieu.

2 Attachez-vous aux réalités d'en haut,

et non à celles qui sont sur la terre.

(Colossiens 3.1-2)

 

Lecture proposée : (Philippiens 3.4-11)

4 Pourtant, moi-même je pourrais mettre ma confiance dans ma condition. Si quelqu'un croit pouvoir se confier dans sa condition, je le peux plus encore: 5 j'ai été circoncis le huitième jour, je suis issu du peuple d'Israël, de la tribu de Benjamin, hébreu né d'Hébreux; en ce qui concerne la loi, j'étais pharisien; 6 du point de vue du zèle, j'étais persécuteur de l'Eglise; par rapport à la justice de la loi, j'étais irréprochable.
7 Mais ces qualités qui étaient pour moi des gains, je les ai regardées comme une perte à cause de Christ. 8 Et je considère même tout comme une perte à cause du bien suprême qu'est la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur. A cause de lui je me suis laissé dépouiller de tout et je considère tout cela comme des ordures afin de gagner Christ 9 et d'être trouvé en lui non avec ma justice, celle qui vient de la loi, mais avec celle qui s'obtient par la foi en Christ, la justice qui vient de Dieu et qui est fondée sur la foi. 10 Ainsi je connaîtrai Christ, la puissance de sa résurrection et la communion à ses souffrances en devenant conforme à lui dans sa mort 11 pour parvenir, d'une manière ou d'une autre, à la résurrection des morts.


Notes de la Bible Segond 21

Philippiens 3

  • 3.5 Pharisien : c'est-à-dire membre du parti le plus strict du judaïsme, très attaché à la loi de Moïse.

 

 

 

 

UN AVEC LUI D'ABORD EN SA MORT

 

Nous l'avons compris, aimer Dieu n'est pas en « tomber amoureux » accidentellement. C'est d'abord vouloir l'aimer parce qu'il en est digne, parce qu'il nous a aimés le premier au prix de son abaissement, de son sang. C'est chercher la communion la plus étroite possible avec lui. Paul en donna l'exemple : renonçant à tout, regardant tout comme balayures, pour connaître Christ et la puissance de sa résurrection, et la communion de ses souffrances en devenant conforme à lui dans sa mort...

 

En Romains 6[1], il avait dit nécessaire l'identification au Christ dans sa mort ; en Éphésiens 2[2], il avait montré que cela débouche sur l'identification à lui dans sa résurrection. Aussi, aux Colossiens, il peut lier « chercher et s'attacher aux choses d'en haut » à cette identité-là : Si donc vous êtes ressuscités avec le Christ. Ici, le « si » signifie « puisque » ou « pour autant que ». Mais il n'en est pas moins l'expression d'un préalable nécessaire.

 

Nous ne serons pas capables d'aimer les choses de Dieu tant que nous ne l'aurons pas aimé assez pour vouloir tout laisser afin de communier à ses souffrances et à sa mort et devenir, par là, conformes à lui aussi dans sa résurrection et son ascension. Alors seulement, assis avec lui à la droite même de Dieu, il est notre seule raison d'être et le reste n'est plus que pacotille.

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes – Richard Doulière)

 

[1]

Romains 6 (Segond 21)

Le péché et la grâce

1 Que dirons-nous donc? Allons-nous persister dans le péché afin que la grâce se multiplie? 2 Certainement pas! Nous qui sommes morts pour le péché, comment pourrions-nous encore vivre dans le péché?
3 Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus-Christ, c'est en sa mort que nous avons été baptisés? 4 Par le baptême en sa mort nous avons donc été ensevelis avec lui afin que, comme Christ est ressuscité par la gloire du Père, de même nous aussi nous menions une vie nouvelle. 5 En effet, si nous avons été unis à lui par une mort semblable à la sienne, nous le serons aussi par une résurrection semblable à la sienne. 6 Nous savons que notre vieil homme a été crucifié avec lui afin que le corps du péché soit réduit à l'impuissance et qu'ainsi nous ne soyons plus esclaves du péché. 7 En effet, celui qui est mort est libéré du péché. 8 Or, si nous sommes morts avec Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui, 9 car nous savons que Christ ressuscité ne meurt plus; la mort n'a plus de pouvoir sur lui. 10 Christ est mort, et c'est pour le péché qu'il est mort une fois pour toutes; maintenant qu'il est vivant, c'est pour Dieu qu'il vit. 11 De la même manière, vous aussi, considérez-vous comme morts pour le péché et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ [notre Seigneur].
12 Que le péché ne règne donc plus dans votre corps mortel pour vous soumettre à lui par ses désirs. 13 Ne mettez plus vos membres au service du péché comme des instruments de l'injustice, mais au contraire livrez-vous vous-mêmes à Dieu comme des morts revenus à la vie et mettez vos membres à son service comme des instruments de la justice. 14 En effet, le péché n'aura pas de pouvoir sur vous, puisque vous n'êtes plus sous la loi mais sous la grâce.
15 Quoi donc! Allons-nous pécher parce que nous ne sommes pas sous la loi mais sous la grâce? Certainement pas! 16 Ne savez-vous pas que si vous vous livrez à quelqu'un comme esclaves pour lui obéir, vous êtes les esclaves du maître à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l'obéissance qui conduit à la justice? 17 Mais que Dieu soit remercié: alors que vous étiez esclaves du péché, vous avez obéi de tout cœur au modèle d'enseignement auquel vous avez été confiés. 18 Et une fois libérés du péché, vous êtes devenus esclaves de la justice. 19 – Je parle à la manière des hommes, à cause de votre faiblesse naturelle. – De même que vous avez mis vos membres comme esclaves au service de l'impureté et de l'injustice pour arriver à plus d'injustice, de même maintenant, mettez vos membres comme esclaves au service de la justice pour progresser dans la sainteté. 20 En effet, lorsque vous étiez esclaves du péché, vous étiez libres par rapport à la justice. 21 Quels fruits portiez-vous alors? Des fruits dont vous avez honte aujourd'hui, car leur fin, c'est la mort. 22 Mais maintenant que vous avez été libérés du péché et que vous êtes devenus esclaves de Dieu, vous avez pour fruit la progression dans la sainteté et pour fin la vie éternelle. 23 En effet, le salaire du péché, c'est la mort, mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur.

 

[2]

Ephésiens 2 (Segond 21)

Juifs et non-Juifs unis en Christ

1 Quant à vous, vous étiez morts à cause de vos fautes et de vos péchés, 2 que vous pratiquiez autrefois conformément à la façon de vivre de ce monde, conformément au prince de la puissance de l'air, de l'esprit qui est actuellement à l'œuvre parmi les hommes rebelles. 3 Nous tous aussi, nous étions de leur nombre: notre conduite était dictée par les désirs de notre nature propre, puisque nous accomplissions les volontés de la nature humaine et de nos pensées, et nous étions, par notre condition même, destinés à la colère, tout comme les autres.
4 Mais Dieu est riche en compassion. A cause du grand amour dont il nous a aimés, 5 nous qui étions morts en raison de nos fautes, il nous a rendus à la vie avec Christ – c'est par grâce que vous êtes sauvés –, 6 il nous a ressuscités et fait asseoir avec lui dans les lieux célestes, en Jésus-Christ. 7 Il a fait cela afin de montrer dans les temps à venir l'infinie richesse de sa grâce par la bonté qu'il a manifestée envers nous en Jésus-Christ.
8 En effet, c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. 9 Ce n'est pas par les œuvres, afin que personne ne puisse se vanter. 10 En réalité, c'est lui qui nous a faits; nous avons été créés en Jésus-Christ pour des œuvres bonnes que Dieu a préparées d'avance afin que nous les pratiquions.
11 C'est pourquoi, souvenez-vous qu'autrefois vous étiez identifiés comme non juifs dans votre corps, appelés incirconcis par ceux qui se disent circoncis et qui le sont dans leur corps, par la main de l'homme. 12 Souvenez-vous qu'à ce moment-là vous étiez sans Messie, exclus du droit de cité en Israël, étrangers aux alliances de la promesse, sans espérance et sans Dieu dans le monde. 13 Mais maintenant, en Jésus-Christ, vous qui autrefois étiez loin, vous êtes devenus proches par le sang de Christ.
14 En effet, il est notre paix, lui qui des deux groupes n'en a fait qu'un et qui a renversé le mur qui les séparait, la haine. 15 Par sa mort, il a rendu sans effet la loi avec ses commandements et leurs règles, afin de créer en lui-même un seul homme nouveau à partir des deux, établissant ainsi la paix. 16 Il a voulu les réconcilier l'un et l'autre avec Dieu en les réunissant dans un seul corps au moyen de la croix, en détruisant par elle la haine. 17 Il est venu annoncer
la paix à vous qui étiez loin et à ceux qui étaient près. 18 A travers lui, en effet, nous avons les uns et les autres accès auprès du Père par le même Esprit.
19 Ainsi donc, vous n'êtes plus des étrangers ni des résidents temporaires; vous êtes au contraire concitoyens des saints, membres de la famille de Dieu. 20 Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire. 21 C'est en lui que tout l'édifice, bien coordonné, s'élève pour être un temple saint dans le Seigneur. 22 C'est en lui que vous aussi, vous êtes édifiés avec eux pour former une habitation de Dieu en Esprit.


Notes de la Bible Segond 21

Ephésiens 2

  • 2.2 Prince… de l'air : c'est-à-dire Satan, qui contrôle l'ambiance spirituelle de ce monde.

  • 2.14 Des deux groupes : c'est-à-dire des non-Juifs et des Juifs.

  • 2.17 La paix… près : citation d'Esaïe 57.19[Je ferai naître la louange sur leurs lèvres, je donnerai la paix, oui *la paix à celui qui est loin et à celui qui est près, dit l'Eternel, et je les guérirai. ] pour désigner respectivement les non-Juifs et les Juifs.

 

Ichtus (2)