PAIX ET REPOS PARFAITS

 

Lecture proposée : Psaume 71.19-24

19 Ta justice, ô Dieu, atteint les sommets.
Tu as accompli de grandes choses:
ô Dieu, qui est semblable à toi?
20 Tu nous as fait éprouver bien des détresses et des malheurs,
mais tu nous redonneras la vie,
tu nous feras remonter des abîmes de la terre.
21 Tu augmenteras mon honneur,
tu me consoleras encore,
22 et je te louerai au son du luth,
je chanterai ta fidélité, mon Dieu,
je te célébrerai avec la harpe, Saint d'Israël.
23 Pour te célébrer, j'aurai la joie sur les lèvres
et dans mon âme que tu as libérée.
24 Ma langue proclamera chaque jour ta justice,
car ceux qui cherchent mon malheur sont honteux et rougissent.

 

 

 

Tu nous as fait éprouver bien des détresses et des malheurs ;

mais tu nous redonneras la vie

(Psaume 71.20)

 

Le psalmiste avait « éprouvé bien des détresses et des malheurs » (Psaume 71.20). Cependant, il entretenait l'idée que Dieu allait lui « (redonner) la vie ». cette expression signifie littéralement « le ramener à la vie ». Il a élaboré : « (Tu) nous feras remonter des abîmes de la terre. Relève ma grandeur, console-moi de nouveau ! » (v. 20, 21).

 

Si les ennuis ne se terminaient pas ici-bas, ils se termineraient sûrement au ciel. La pensée qu'un jour nous serons en présence de Dieu, cette présence dont nous jouirons pour toujours, prédomine dans plusieurs psaumes et est une assurance qui contribue à faire disparaître les ennuis du présent siècle (voir psaume 16[1], psaume 17[2], psaume 49[3], psaume 73[4]).

 

Il se peut que seul Dieu connaisse les problèmes que vous avez vécus, mais ce n'est pas tout. Un jour, votre Père «  (relèvera votre) grandeur », il vous revêtira d'une gloire inexprimable. Il vous consolera « de nouveau ». Sa présence et son amour vous procureront une paix et un repos parfaits.

 

Richard Baxter écrit « Ô, quel jour béni ce sera lorsque je (…) me tiendrai sur le rivage et que je regarderai derrière moi la mer démontée que j'aurai traversée en sécurité ; lorsque je passerai en revue mes souffrances et mes chagrins, mes craintes et mes pleurs, et que je posséderai la gloire qui aura marqué la fin de tout ! » (D.H.R)

 

Lorsque Dieu essuiera toutes les larmes de nos yeux, la tristesse fera place à un chant éternel.

 

(Extrait de « Notre Pain Quotidien »)

 

[1]

Psaumes 16 (Segond 21)

Récompense et certitude du juste

1 Hymne de David.
Garde-moi, ô Dieu, car *je cherche refuge en toi!
2 Je dis à l'Eternel: «Tu es mon Seigneur,
tu es mon bien suprême.»
3 Les saints qui sont dans le pays,
les hommes pieux, sont l'objet de toute mon affection.
4 On multiplie les idoles, on court après les dieux étrangers,
mais moi, je ne verse pas d'offrandes de sang en leur honneur,
je ne mets pas leur nom sur mes lèvres.
5 Eternel, c'est toi qui es ma part et la coupe où je bois,
c'est toi qui m'assures mon lot.
6 Un héritage délicieux m'est attribué,
une belle possession m'est accordée.
7 Je bénis l'Eternel, car il me conseille;
même la nuit mon cœur m'instruit.
8 *J'ai constamment l'Eternel devant moi;
quand il est à ma droite, je ne suis pas ébranlé.
9 C'est pourquoi mon cœur est dans la joie,
et mon esprit dans l'allégresse.
Même mon corps reposera en sécurité,
10 car tu *n'abandonneras pas mon âme au séjour des morts,
tu ne permettras pas que ton bien-aimé connaisse la décomposition.
11 Tu me fais connaître le sentier de la vie;
il y a d'abondantes joies dans ta présence,
un bonheur éternel à ta droite.


Notes de la Bible Segond 21

Psaumes 16

  • 16.1 Je cherche refuge en toi : placé dans la bouche de Christ en Hébreux 2.13 [Et encore: Je me confierai en lui. Et enfin: Me voici, moi et les enfants que Dieu m'a donnés.  ]

    (cf. Esaïe 8.17-18).[17 Je compte sur l'Eternel, même s'il se cache à la famille de Jacob. *Je me confie en lui. 18 Me voici, moi et les enfants que l'Eternel m'a donnés: nous servons de signes et de présages en Israël de la part de l'Eternel, le maître de l'univers, qui réside sur le mont Sion. ]

  • 16.10 N'abandonneras… décomposition : cité en Actes 2.31[C'est donc la résurrection du Christ qu'il a prévue et annoncée en disant qu'il ne serait pas abandonné au séjour des morts et que son corps ne connaîtrait pas la décomposition. ] ; Actes 13.35 [C'est pourquoi il dit encore ailleurs: Tu ne permettras pas que ton saint connaisse la décomposition. ].

  • 16.11 J'ai constamment… dans ta présence : cité en Actes 2.25-28 comme annonçant la résurrection de Jésus [25 En effet, David dit à propos de lui: Je voyais constamment le Seigneur devant moi, parce qu'il est à ma droite afin que je ne sois pas ébranlé. 26 C'est pourquoi mon cœur est dans la joie et ma langue dans l'allégresse; même mon corps reposera avec espérance, 27 car tu n'abandonneras pas mon âme au séjour des morts, tu ne permettras pas que ton saint connaisse la décomposition. 28 Tu m'as fait connaître les sentiers de la vie, tu me rempliras de joie par ta présence.  ]

[2]

Psaumes 17 (Segond 21)

Prière du juste persécuté

1 Prière de David.
Eternel, écoute la justice, sois attentif à mes cris!
Prête l'oreille à ma prière: elle vient de lèvres sincères!
2 Que mon droit paraisse devant toi,
que tes yeux voient où est l'intégrité!
3 Tu examines mon cœur, tu le visites la nuit,
tu me mets à l'épreuve, et tu ne trouves rien:
ma pensée n'est pas différente de ce qui sort de ma bouche.
4 J'ai vu les actions des hommes,
mais je reste fidèle à la parole de tes lèvres
et je me tiens en garde contre la voie des violents;
5 mes pas sont fermes dans tes sentiers,
mes pieds ne trébuchent pas.
6 Je fais appel à toi car tu m'exauces, ô Dieu.
Penche l'oreille vers moi, écoute ma parole!
7 Montre tes bontés,
toi qui interviens et sauves de leurs adversaires
ceux qui cherchent refuge en toi!
8 Garde-moi comme la prunelle de l'œil,
protège-moi à l'ombre de tes ailes
9 contre les méchants qui me persécutent,
contre mes ennemis qui me cernent, pleins d'acharnement.
10 Ils ferment leur cœur à la pitié,
ils ont des paroles hautaines à la bouche.
11 Ils sont sur nos pas, déjà ils nous entourent,
ils nous épient pour nous terrasser.
12 On dirait un lion avide de déchirer,
un lionceau aux aguets dans son repaire.
13 Lève-toi, Eternel, marche à leur rencontre, renverse-les,
délivre-moi des méchants par ton épée!
14 Délivre-moi des hommes par ta main, Eternel,
des hommes de ce monde!
Leur part est dans cette vie,
et tu remplis leur ventre de tes biens;
leurs enfants sont rassasiés,
et ils laissent leur superflu à leurs petits-enfants.
15 Quant à moi, couvert de justice, je te verrai;
dès le réveil, je me rassasierai de ton image.



[3]

Psaumes 49 (Segond 21)

Futilité des richesses

1 Au chef de chœur.
Psaume des descendants de Koré.
2 Ecoutez ceci, vous, tous les peuples,
prêtez l'oreille, vous, tous les habitants du monde,
3 petits et grands,
riches et pauvres!
4 Ma bouche va faire entendre des paroles sages,
et mon cœur a des pensées pleines de bon sens.
5 J'écoute les proverbes,
j'explique mon énigme au son de la harpe.
6 Pourquoi aurais-je peur quand vient le malheur,
lorsque je suis entouré par la méchanceté de mes adversaires?
7 Ils ont confiance en leurs biens
et se vantent de leur grande richesse,
8 mais ils ne peuvent se racheter l'un l'autre
ni donner à Dieu le prix de leur rançon.
9 Le rachat de leur âme est cher
et n'aura jamais lieu.
10 Ils ne vivront pas toujours,
ils n'éviteront pas la tombe,
11 car ils le verront bien: les sages meurent,
l'homme stupide et l'idiot disparaissent aussi,
et ils laissent leurs biens à d'autres.
12 Ils s'imaginent que leurs maisons seront éternelles,
que leurs résidences dureront toujours,
eux qui avaient donné leur propre nom à leurs terres.
13 Mais l'homme qui est honoré ne dure pas:
il ressemble aux bêtes qu'on extermine.
14 Telle est leur voie, telle est leur folie,
et ceux qui les suivent se plaisent à leurs discours.             – Pause.
15 Comme un troupeau, ils sont poussés dans le séjour des morts;
la mort est leur berger.
Le matin, les hommes droits les foulent aux pieds,
leur beauté s'évanouit, le séjour des morts est leur demeure.
16 Mais Dieu rachètera mon âme du séjour des morts,
oui, il me prendra.     – Pause.
17 Ne sois pas dans la crainte parce qu'un homme s'enrichit,
parce que les trésors de sa maison augmentent,
18 car il n'emporte rien en mourant:
ses trésors ne le suivront pas.
19 Il aura beau s'estimer heureux pendant sa vie,
on aura beau le louer pour le bonheur qu'il se donne,
20 il rejoindra pourtant la génération de ses ancêtres
qui ne reverront jamais la lumière.
21 L'homme qui est honoré mais qui n'a pas d'intelligence
ressemble aux bêtes qu'on extermine.



[4]

Psaumes 73 (Segond 21)

Troisième livre (73–89)

Perplexité face au bonheur des impies

1 Psaume d'Asaph.
Oui, Dieu est bon pour Israël,
pour ceux qui ont le cœur pur.
2 Toutefois, mon pied allait trébucher,
mes pas étaient sur le point de glisser,
3 car j'étais jaloux des vantards
en voyant le bien-être des méchants:
4 rien ne les tourmente jusqu'à leur mort,
et leur corps prend de l'embonpoint;
5 ils n'ont aucune part aux souffrances humaines,
ils ne sont pas frappés comme le reste des hommes.
6 C'est pourquoi ils se parent de l'orgueil comme d'un collier,
la violence les enveloppe comme un manteau.
7 Leurs yeux ressortent dans un visage plein de graisse,
les mauvaises pensées de leur cœur débordent.
8 Ils ricanent et parlent méchamment d'opprimer,
ils profèrent des discours hautains,
9 leur bouche s'attaque au ciel
et leur langue balaie la terre.
10 Voilà pourquoi son peuple se tourne de leur côté,
il boit leurs paroles avidement comme de l'eau,
11 et il dit: «Comment Dieu pourrait-il savoir?
Y a-t-il de la connaissance chez le Très-Haut?
12 Voici comment sont les méchants:
toujours tranquilles, ils augmentent leurs richesses.
13 C'est donc pour rien que j'ai purifié mon cœur
et que j'ai lavé mes mains en signe d'innocence!
14 Chaque jour je suis frappé,
tous les matins je suis repris.»
15 Si je disais: «Je veux parler comme eux»,
alors je trahirais tes enfants.
16 Quand j'ai réfléchi pour comprendre cela,
la difficulté a été grande à mes yeux,
17 jusqu'au moment où je suis entré dans les sanctuaires de Dieu
et où j'ai prêté attention au sort final des méchants:
18 oui, tu les places sur un terrain glissant,
tu les fais tomber dans la ruine.
19 Et voilà, en un instant ils sont détruits,
ils ont disparu, anéantis par l'épouvante!
20 Comme un rêve qui se dissipe au réveil,
Seigneur, à ton réveil, tu repousses leur image.
21 Lorsque mon cœur était aigri
et mes reins transpercés,
22 j'étais idiot et je ne comprenais rien,
j'étais devant toi comme une bête.
23 Cependant je suis toujours avec toi:
tu m'as empoigné la main droite,
24 tu me conduiras par ton conseil,
puis tu me prendras dans la gloire.
25 Qui d'autre ai-je au ciel?
Et sur la terre je ne prends plaisir qu'en toi.
26 Mon corps et mon cœur peuvent s'épuiser,
Dieu sera toujours le rocher de mon cœur et ma bonne part.
27 Oui, ceux qui s'éloignent de toi vont à leur perte,
tu réduis au silence tous ceux qui te sont infidèles.
28 Pour moi, mon bonheur,
c'est de m'approcher de Dieu.
Je place mon refuge en toi, Seigneur, Eternel,
afin de raconter tout ce que tu fais.

Ichtus (2)