LE POIDS DU PASSE

 

Ne laissez pas le passé vous poursuivre

 

Nous sommes victimes de beaucoup de blessures non cicatrisées :

 

  • Parfois profondes, aiguës et évidentes : décès d’un conjoint, divorce, injustice, rejet de sa famille, maltraitance, violences, conjoint alcoolique, inceste, viol, suicide d’un proche…

 

Souvent plus chroniques et sournoises, douloureuses et usantes : paroles négatives, critiques, brimades, mépris, jalousie, échec scolaire, chômage…

 

Toute relation fausse dans l’éducation est dangereuse : mère perfectionniste, légaliste, culpabilisante, protectrice (qui infantilise et rend son enfant dépendant), ou mère trop laxiste (l’enfant ne trouve plus ses repères), frères tyranniques…

Il y a aussi de vraies culpabilités :

 

  • Avortement, crime, rupture choisie, vice secret, fautes passées…

 

Les vraies culpabilités comme les blessures peuvent favoriser le développement d’un sentiment de rejet et d’abandon, d’une mauvaise vision de soi, puis tout un cortège de troubles : dévalorisation, refus du pardon, angoisse, maladies psychosomatiques, dépressions…

 

L’homme édifie des murailles de raisonnements dans son être intérieur et des pensées négatives envahissent et détruisent son âme.

 

La racine du mot angoisse est la même qu’angine ou agonie… Agonie vient du grec « agkho » qui signifie serrer, étouffer… On peut y voir la notion d’un vide intérieur, un manque, une frustration au niveau d’un besoin fondamental, ce grand vide dont Pascal disait qu’il avait la forme de Dieu.

 

Dieu veut parler à notre cœur

 

Dans la souffrance et dans l’angoisse, certains se tournent vers Celui qui est la source de la vie et de la paix, Celui qui peut les délivrer. J’ai vu plusieurs personnes qui ont cherché et rencontré Dieu dans le deuil, les larmes, l’échec, parfois sur un lit de mort… Les souffrances devraient nous pousser dans les bras de Dieu.

 

Lorsque nous traversons des périodes difficiles et que nous sommes mis à l’écart, une autre souffrance vient s’ajouter à l’épreuve : celle de la solitude. Nous avons alors l’impression de traverser un désert.

 

Le désert est le lieu de l’épreuve, du soleil brûlant le jour et du froid la nuit, d’un environnement hostile, de la solitude, du silence, mais aussi celui de la révélation de Dieu, du recueillement, de la découverte de son propre cœur, de sa vraie nature, de sa fragilité, de la présence de Dieu.

 

Dieu est capable de transformer nos périodes de souffrance en bénédictions diverses. Il change le désert en oasis, en plaine fertile, la prison en lieu de louange :



Bénédiction dans la maison de Dieu

1 Au chef de chœur, sur la guitthith.
Psaume des descendants de Koré.
2 Combien tes résidences sont aimées,
Éternel, maître de l'univers!
3 Mon âme soupire et même languit
après les parvis de l’Éternel.
Tout mon être pousse des cris de joie
vers le Dieu vivant.
4 Même le moineau trouve une maison,
et l'hirondelle un nid où elle dépose ses petits.
Moi, je soupire après tes autels,
Éternel, maître de l'univers,
mon roi et mon Dieu!
5 Heureux ceux qui habitent ta maison:
ils peuvent te célébrer sans cesse.    – Pause.
6 Heureux ceux qui trouvent leur force en toi:
ils trouvent dans leur cœur des chemins tout tracés.
7 Lorsqu'ils traversent la vallée des pleurs,
ils la transforment en un lieu plein de sources,
et la pluie la couvre aussi de bénédictions.
8 Leur force augmente pendant la marche,
et ils se présentent devant Dieu à Sion.
9 Éternel, Dieu de l'univers, écoute ma prière!
Prête l'oreille, Dieu de Jacob!          – Pause.
10 Toi qui es notre bouclier, vois, ô Dieu,
regarde le visage de celui que tu as désigné par onction!
11 Mieux vaut un jour dans tes parvis
que 1000 ailleurs.
Je préfère me tenir sur le seuil de la maison de mon Dieu
plutôt que d'habiter sous les tentes des méchants,
12 car l’Éternel Dieu est un soleil et un bouclier.
L’Éternel donne la grâce et la gloire,
il ne refuse aucun bien
à ceux qui marchent dans l'intégrité.
13 Éternel, maître de l'univers,
heureux l'homme qui se confie en toi.

(Psaume 84 )

 

16 »C'est pourquoi, je veux la séduire
et la conduire au désert,
et je parlerai à son cœur.
17 Là, je lui donnerai ses vignes
et je ferai de la vallée d'Acor une porte d'espérance;
là, elle chantera comme à l'époque de sa jeunesse,
comme le jour où elle est sortie d'Egypte.
18 »Ce jour-là, déclare l’Éternel,
tu m'appelleras: ‘Mon mari'
et tu ne m'appelleras plus: ‘Mon maître!'


Notes de la Bible Segond 21

Osée 2

  • 2.17 La vallée d'Acor : voir Josué 7.24-26 [24 Josué et tout Israël avec lui prirent Acan, fils de Zérach, l'argent, le manteau, le lingot d'or, les fils et les filles d'Acan, ses bœufs, ses ânes, ses brebis, sa tente et tout ce qui lui appartenait. Ils les firent monter dans la vallée d'Acor. 25 Josué dit: «Pourquoi as-tu causé notre malheur? L’Éternel causera ton malheur aujourd'hui.» Et tout Israël lapida Acan. On les brûla au feu, on les lapida 26 et l'on éleva sur Acan un grand tas de pierres qui subsiste encore aujourd'hui. L’Éternel renonça alors à son ardente colère. C'est à cause de cet événement qu'on a appelé jusqu'à aujourd'hui cet endroit vallée d'Acor. ]


Notes de la Bible Segond 21

Josué 7

  • 7.26        Acor : mot qui, en hébreu, fait assonance avec causer le malheur (verset 25).

  • .

  • 2.18 Maître : même mot hébreu que Baal.

 

(Osée 2.16-18).

 

Notre désert devient alors le lieu de la présence sécurisante de Jésus-Christ, le Bon Berger

 

Le divin berger

1 Psaume de David.
L’Éternel est mon berger:
je ne manquerai de rien.
2 Il me fait prendre du repos dans des pâturages bien verts,
il me dirige près d'une eau paisible.
3 Il me redonne des forces,
il me conduit dans les sentiers de la justice
à cause de son nom.
4 Même quand je marche dans la sombre vallée de la mort,
je ne redoute aucun mal car tu es avec moi.
Ta conduite et ton appui: voilà ce qui me réconforte.
5 Tu dresses une table devant moi,
en face de mes adversaires;
tu verses de l'huile sur ma tête
et tu fais déborder ma coupe.
6 Oui, le bonheur et la grâce m'accompagneront
tous les jours de ma vie
et je reviendrai dans la maison de l’Éternel
jusqu'à la fin de mes jours.

 

(Psaume 23).

 

Il est le seul vrai refuge face à nos forteresses de raisonnements et face à nos paradis artificiels (argent, alcool, drogues, sexe…) qui deviennent des prisons, un enfer.

 

Dieu guérit notre cœur brisé

 

Vous avez été créés pour « fonctionner » avec Dieu et selon Son plan. « Tout a été créé par Lui et pour Lui » (Colossien 1:16)[En effet, c'est en lui que tout a été créé dans le ciel et sur la terre, le visible et l'invisible, trônes, souverainetés, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pour lui. ]. Jésus-Christ est au centre de toutes choses. Les lois de votre être sont les lois de Dieu inscrites en vous. Même si des impies réussissent extérieurement pour un temps, à l’intérieur, ils ne connaissent pas la paix et ils sont en banqueroute spirituelle… Le mal est la grande illusion et il sera jugé ! Le péché a jeté le désordre spirituellement et physiquement, il conduit à la mort tôt ou tard…

 

« Vous avez du prix et de la valeur aux yeux de Dieu ». Il vous aime et voudrait vous guérir.

 

Un billet de 50 euros a autant de valeur, qu’il soit neuf ou sale, froissé, piétiné… Même si votre vie a été souillée par les gens, les événements ou vos mauvais choix, votre valeur reste la même.

 

Les victimes, comme les coupables, ont besoin de pardon, et de guérison. Souvent la guérison passe par le pardon reçu et donné. « Dieu guérit les cœurs brisés… » (Esaïe 43.4)[Parce que tu as de la valeur à mes yeux, parce que tu as de l'importance et que je t'aime, je donne des hommes à ta place, des peuples en échange de ta vie. ].

 

Il est utile de faire la distinction entre : un cœur blessé qui compte sur ses propres armes et un cœur brisé qui, après s’être rebellé, capitule devant Dieu et abandonne son amertume, sa haine. Un cœur brisé accepte de mourir à sa nature pécheresse, il accepte la volonté de Dieu, la réalité… Il a foi dans l’intervention de Dieu, dans sa justice et dans son amour. Il laisse Dieu agir (Romains 12.19)[Ne vous vengez pas vous-mêmes, bien-aimés, mais laissez agir la colère de Dieu, car il est écrit: C'est à moi qu'appartient la vengeance, c'est moi qui donnerai à chacun ce qu'il mérite, dit le Seigneur. 


Notes de la Bible Segond 21

Romains 12

  • 12.19 C'est à moi… Seigneur : citation de Deutéronome 32.35 [C'est à moi qu'appartient la vengeance, c'est moi qui leur donnerai ce qu'ils méritent quand leur pied trébuchera! En effet, le jour de leur malheur est proche et ce qui les attend ne tardera pas. ]. ]

 

Besoin d’aide ?

 

Toutes les personnes en souffrance auraient besoin d’un confident, d’un conseiller, de quelqu’un qui écoute, prie, ressource, encourage.

 

Toute communauté chrétienne devrait être une famille, un lieu d’écoute, de grâce, de guérison. Il y a souvent de grandes souffrances qui ne sont pas partagées. Pour parler il faut se sentir aimé.

 

L’amour de Dieu a été manifesté à la croix. C’est là que le pécheur est attendu et qu’il réalisera la gravité de son péché et l’amour infini de Dieu. Jésus a pris sur lui notre malédiction, nos blessures et nos péchés. Il a payé pour nous, mais beaucoup croient pouvoir s’en sortir sans Lui… (Jean 3.14-18) [14 »Et tout comme Moïse a élevé le serpent dans le désert, il faut aussi que le Fils de l'homme soit élevé 15 afin que quiconque croit en lui [ne périsse pas mais qu'il] ait la vie éternelle. 16 En effet, Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle.
17 »Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. 18 Celui qui croit en lui n'est pas jugé, mais celui qui ne croit pas est déjà jugé parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.


Notes de la Bible Segond 21

Jean 3

  • 3.14 Moïse… désert : allusion à l'épisode de Nombres 21.4-9 où les Israélites devaient regarder un serpent en bronze dressé sur une perche pour être guéris de la morsure de serpents.

Venez à Celui qui peut combler tous vos besoins : de purification, de vérité, de grâce, de pardon, de consolation, de guérison, d’amour, de paix, de joie, et de foi.

 

Maintenant, regardez vers l’avenir ! Dieu a des projets de paix pour ceux qui se confient en Lui ! (Jérémie 29.11)[En effet, moi, je connais les projets que je forme pour vous, déclare l’Éternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l'espérance. ].

 

« Vous avez du prix et de la valeur aux yeux de Dieu » (Esaïe 43.4)

 

(Flyer de « Média Espérance » - Christian Klopfenstein (médecin généraliste ayant exercé aussi en maison d’arrêt)

 

Ichtus (2)