22 Puis il dit aux disciples: «Un temps viendra où vous désirerez voir même un seul des jours du Fils de l'homme, et vous ne le verrez pas. 23 On vous dira: ‘Il est ici', ‘Il est là.' N'y allez pas, n'y courez pas. 24 En effet, tout comme l'éclair resplendit et brille d'une extrémité du ciel à l'autre, ainsi sera le Fils de l'homme dans son jour. 25 Mais il faut auparavant qu'il souffre beaucoup et qu'il soit rejeté par cette génération.
26 »Ce qui est arrivé à l'époque de Noé arrivera de même aux jours du Fils de l'homme. 27 Les hommes mangeaient, buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu'au jour où Noé est entré dans l'arche, puis le déluge est venu et les a tous fait mourir. 28 Ce sera comme à l'époque de Lot: les hommes mangeaient, buvaient, achetaient, vendaient, plantaient, construisaient, 29 mais le jour où Lot est sorti de Sodome, une pluie de feu et de soufre est tombée du ciel et les a tous fait mourir. 30 Il en ira de même le jour où le Fils de l'homme apparaîtra.
31 »Ce jour-là, que celui qui sera sur le toit et qui aura ses affaires dans la maison ne descende pas pour les prendre et que celui qui sera dans les champs ne retourne pas non plus en arrière. 32 Souvenez-vous de la femme de Lot. 33 Celui qui cherchera à sauver sa vie la perdra, et celui qui la perdra la conservera.

(Luc 17.322-33)

 

Lecture proposée : (Genèse 19.12-26)

12 Les hommes dirent à Lot: «Qui as-tu encore ici? Gendres, fils, filles et tout ce qui t'appartient dans la ville, fais-les sortir de là. 13 Nous allons détruire cet endroit parce que le cri contre ses habitants est grand devant l’Éternel. L’Éternel nous a envoyés pour le détruire.» 14 Lot sortit et parla à ses gendres, ceux qui avaient épousé ses filles: «Levez-vous, dit-il, sortez de là, car l’Éternel va détruire la ville.» Mais ses gendres crurent qu'il plaisantait.
15 Dès l'aube, les anges insistèrent auprès de Lot en disant: «Lève-toi, prends ta femme et tes deux filles qui se trouvent ici, sinon tu disparaîtras dans la punition qui s'abattra sur la ville.» 16 Comme il s'attardait, les hommes les prirent par la main, lui, sa femme et ses deux filles, car l’Éternel voulait l'épargner. Ils le firent sortir et le conduisirent à l'extérieur de la ville.
17 Après les avoir fait sortir, l'un d'eux dit: «Échappe-toi pour sauver ta vie. Ne regarde pas derrière toi et ne t'arrête nulle part dans la plaine. Réfugie-toi dans la montagne, sinon tu disparaîtras.» 18 Lot leur dit: «Oh, non, Seigneur! 19 Moi, ton serviteur, j'ai trouvé grâce à tes yeux et tu as montré la grandeur de ta bonté envers moi en me laissant la vie sauve. Cependant, je ne peux pas me réfugier sur la montagne avant que le désastre m'atteigne, si bien que je mourrai. 20 Regarde cette ville: elle est assez proche pour que je m'y réfugie et elle est petite. Si seulement je pouvais m'y sauver! N'est-elle pas petite? Ainsi je resterai en vie!» 21 Il lui dit: « Je t'accorde encore cette faveur et je ne détruirai pas la ville dont tu parles. 22 Dépêche-toi de t'y réfugier, car je ne peux rien faire jusqu'à ce que tu y sois arrivé.» C'est pour cela que l'on a donné à cette ville le nom de Tsoar.
23 Le soleil se levait sur la terre lorsque Lot entra dans Tsoar. 24 Alors l’Éternel fit pleuvoir du soufre et du feu sur Sodome et sur Gomorrhe. Cela venait du ciel, de la part de l’Éternel. 25 Il détruisit ces villes, toute la plaine, tous les habitants des villes et les plantes du sol. 26 La femme de Lot regarda en arrière et se transforma en statue de sel.

 

 

 

QUITTER

 

Lot vivait dans une ville corrompue et il était malheureux de tout ce qu'il voyait et entendait. (2 Pierre 2.8)[– Ce juste, qui habitait au milieu d'eux, tourmentait en effet jour après jour son âme juste à cause de ce qu'il voyait et entendait de leurs agissements criminels. – ].

 

Ce qu'il ne savait pas (ou pas assez), c'est que Dieu aussi était profondément attristé , et même irrité de ce qu'il voyait.

 

C'est alors que Dieu lui envoya deux messagers avec un message simple, mais impératif : Lève-toi et quitte la ville sans tarder !

 

Ce verbe « quitter » revient à plusieurs reprises dans la Bible, toujours à des moments décisifs, toujours pour introduire une nouvelle étape. L'homme doit quitter son père et sa mère pour fonder un nouveau foyer. Abraham dut quitter son pays pour devenir le père des croyants, le peuple hébreu dut quitter l'Egypte pour marcher vers la terre promise et les disciples durent quitter leur ouvrage pour suivre Jésus.

 

Lot parla aux membres de sa famille de la nécessité de partir, mais aux yeux de ses gendres, il parut plaisanter (Genèse 19.14). Enfin, ils partirent précipitamment et se sauvèrent de justesse. Encore un peu, et c'eut été trop tard. Quant à la femme de Lot, elle se retourna et fut changée en statue de sel. Son cœur était attaché à la ville qui allait être détruite.

 

Demander à Dieu que son Nom soit sanctifié, c'est déjà quitter la ville. Entrer dans sa chambre, fermer la porte et prier Dieu dans le secret, c'est déjà quitter ce qu'on aime. Nous le faisons chaque jour.

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes » - Charles Nicolas)

 

Ichtus (2)