VOICI, IL VIENT !

 

« Le Seigneur ne tarde pas dans l'accomplissement de la promesse, comme certains le pensent; au contraire, il fait preuve de patience envers nous, voulant qu'aucun ne périsse mais que tous parviennent à la repentance [1]. » ( 2 Pierre 3.9)

 

En dépit de prophéties fantaisistes et humaines, un événement des plus important freinera la course acharnée et orgueilleuse de l’humanité : la venue de Jésus-Christ.

 

Jésus-Christ vient

 

Qui n’a jamais remarqué au coin d’une rue, un homme ou une femme qui déambulait avec un panneau sur lequel était écrit : « Jésus revient » ? Certainement qu’ils nous ont fait sourire. Mais, si l’individu présente un message maladroitement, cela ne signifie pas que le message ne vaut rien. La Bible, qui est la Parole de Dieu, déclare que Jésus-Christ viendra un jour. Il posera ses pieds sur le mont des Oliviers, là même où il lutta intérieurement avant de se laisser crucifier à Golgotha il y a deux mille ans. Des événements terrifiants précéderont sa venue. Le monde entier verra un jour, peut-être même sur tous les écrans et sur tous les téléphones portables, l’image de Jésus-Christ en chair et en os. Après une terrible bataille, Jésus-Christ sera victorieux de tous ses ennemis. Il jugera aussitôt le monde et son péché. Désormais, nul homme ne pourra lui résister, il est écrit : « car il est écrit: Je suis vivant, dit le Seigneur, chacun pliera le genou devant moi et toute langue rendra gloire à Dieu. ». (Romains 14.11)

 

Des preuves ?

 

Certains pensent que ce sont là encore de belles fables. Mais la Bible a ceci de particulier : ses prophéties se réalisent ! Plusieurs ont déjà connu leur accomplissement, alors qu’elles ont été annoncées des siècles avant leur réalisation. Par exemple, la naissance virginale de Jésus, ses souffrances et sa crucifixion ont fait l’objet de plusieurs prophéties bibliques qui se sont réalisées littéralement. Tout laisse à penser que celles qui n’ont pas encore connu d’accomplissement se réaliseront.

 

Comprenons que les dates et les fausses prophéties avancées par certains n’annulent pas le projet de Dieu : Jésus-Christ viendra. Mais la Bible reste muette au sujet de la date et nous voulons l’imiter. En fait, il ne s’agit pas vraiment de deviner quand Jésus reviendra, mais bien plutôt de savoir si nous sommes prêts aujourd’hui à le rencontrer

 

Un exemple

 

Pour mieux comprendre l’urgence d’être prêt, transportons-nous au temps de Noé. Cet homme fut averti par Dieu qu’un terrible déluge se déverserait sur la terre. Malgré qu’il ait alerté les hommes, tous périrent noyés sauf Noé et sa famille. Pourquoi un tel carnage ? Et bien les hommes n’ont pas cru ce que Dieu avait annoncé par l’intermédiaire de Noé. Nous pouvons lire dans l’Évangile « Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l’avènement du Fils de l’homme ». Car, dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche ; et ils ne se doutèrent de rien, jusqu’à ce que le déluge vînt et les emportât tous : il en sera de même à l’avènement du Fils de l’homme ». (Matthieu 24.37-39). Que l’on trouve cela injuste ou pas, Dieu a le dernier mot et accomplira ce qu’il a dit. C’est pourquoi comme un homme averti en vaut deux, ne nous laissons pas surprendre par la venue de Jésus-Christ !

 

Jésus-Christ est venu une première fois

 

Il y a plus de deux mille ans, Jésus-Christ est venu annoncer aux hommes la Bonne Nouvelle du salut. Sa mission fut interrompue par la haine des hommes. Ils le crucifièrent parce que ses paroles dérangeaient. Trois jours après, le Christ est ressuscité. On ne se débarrasse pas de Dieu aussi facilement.

 

Jésus-Christ avait un but en venant sur la terre : offrir sa vie pour sauver celui qui croirait en lui. Dès lors, tout homme a la possibilité de se repentir de ses péchés et de recevoir le pardon de Jésus-Christ. C’est un temps de grâce qu’il faut saisir au plus vite. Car si Jésus-Christ a accepté de se laisser faire une première fois, sa seconde venue concernera un temps de jugement. Ne croyons pas les chansons populaires qui prônent un salut universel. La Bible dit que Jésus-Christ jugera les hommes. Ceux qui l’auront refusé connaîtront l’enfer, c’est-à-dire un éloignement éternel d’avec Dieu et le profond regret d’avoir su sans réagir. Les autres, ceux qui auront cru en lui en se repentant, passeront l’éternité avec lui dans la gloire. Si le choix semble simple, les conséquences seront éternelles.

 

En attendant

 

Dans la certitude de la venue de Jésus-Christ, comprenez chère lectrice, cher lecteur, que votre décision est urgente. La Bible déclare « Le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient ; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance [1] ». (2 Pierre 3.9)

 

Si Dieu est patient, cela ne l’empêche pas de tenir ses promesses.

 

Jésus-Christ viendra, c’est promis ! Serez-vous prêt à le rencontrer ? Lui avez-vous demandé avec confiance de pardonner vos péchés ? L’avez-vous accepté comme Sauveur et Seigneur de votre vie ? Vivez-vous aujourd’hui en paix avec lui ?

 

Ces choix sont de votre seule responsabilité. Demandez aujourd’hui à Jésus-Christ d’être votre Sauveur et Seigneur dans l’attente de sa venue.

 

 

 

(Flyer de « Media Espérance » - Emmanuel Fischer)

 

[1]

Notes de la Bible Segond 21

2 Pierre 3

  • 3.9 La repentance : désignant littéralement un changement de pensée, le mot renvoie à une transformation radicale de la personne, qui renonce à ses attitudes fautives pour adopter un nouveau comportement et une nouvelle perspective, conformes à la volonté de Dieu.

Ichtus (2)