La bienveillance

 

Faire du bien aux autres, c'est s'en faire à soi-même, mais l'homme cruel creuse son propre malheur

(Proverbes 11.17)

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Ainsi donc, en tant qu'êtres choisis par Dieu, saints et bien-aimés, revêtez-vous de sentiments de compassion, de bonté, d'humilité, de douceur, de patience.

(Colossiens 3.12)

 

 

La bienveillance est une attitude ou un acte qui fait du bien à autrui. Elle est dirigée vers les autres, appréciée par les autres et édifiante pour les autres. La cruauté, elle aussi, est dirigée vers autrui. Mais ce proverbe ne s'intéresse pas aux effets de notre bienveillance (ou de notre manque de bienveillance) sur notre entourage. Il passe directement aux effets secondaires. Il s'intéresse aux conséquences pour soi-même.

 

Tout comme la patience valorise ceux qui sont les moins enclins à se faire valoir, la bienveillance édifie ceux qui s'intéressent le plus à l'édification d'autrui. Les personnes cruelles essaient de se faire valoir en rabaissant les autres, mais cette stratégie se retourne contre elles. Nuire à autrui finit toujours par nuire à soi-même. De même, faire du bien à autrui finit toujours par profiter à la personne bienveillante. Ceux qui aident les autres s'aident eux-mêmes, et Dieu les aide aussi.

 

Mais soyons prudents quand à notre définition de la bienveillance. La véritable bienveillance poussera une personne à dire la vérité dans l'amour (Ephésiens 4.15)[Mais en disant la vérité dans l'amour, nous grandirons à tout point de vue vers celui qui est la tête, Christ. ]. Personne ne remettrait en question la bienveillance de Jésus, mais elle pouvait être très provocatrice à l'égard de ceux qui déformaient la vérité et la justice. Toute personne sage n'aura aucun mal à accepter le verset suivant : « Si le juste me reprend, il me prouve son amour.Qu'il me fasse des reproches, c'est sur ma tête un parfum que je ne refuse pas » (Psaume 141.5). La bienveillance, c'est l'effort délibéré de chercher le bien d'autrui.

 

....AUX ACTES

 

Ressentez-vous de l'hostilité de la part de certaines personnes ? La raison se trouve peut-être en vous-même. Peut-être n'avez-vous pas fait l'effort d'être bon. On récolte ce que l'on sème. Celui qui sème la gentillesse récolte l'amour.

 

Certains considèrent-ils votre gentillesse comme un dû ? Ce n'est pas le cas de Dieu. Un proverbe populaire déclare : « Aide-toi et le ciel t'aidera ». Mais la Bible déclare que Dieu aide ceux qui aident les autres. Si vous êtes de ceux-là, vous en bénéficierez aussi.

 

(Extrait du livre de 365 Méditations : « Dans ses pas» de Chris Tiegreen)

 

Ichtus (2)