Jusqu'à quand, Éternel, m'oublieras-tu sans cesse?

Jusqu'à quand me cacheras-tu ton visage?

(Psaume 13.2)

 

Lecture proposée : (Psaume 34.16-23)

16 Les yeux de l’Éternel sont sur les justes
et ses oreilles sont attentives à leur cri,
17 mais il se tourne contre ceux qui font le mal 
pour effacer leur souvenir de la terre.
18 Quand les justes crient, l’Éternel entend,
et il les délivre de toutes leurs détresses.
19 L’Éternel est près de ceux qui ont le cœur brisé,
et il sauve ceux dont l'esprit est abattu.
20 Beaucoup de malheurs atteignent le juste,
mais l’Éternel l'en délivre toujours:
21 il garde tous ses os,
*aucun d'eux n'est brisé.
22 Mais le malheur fait mourir le méchant,
les ennemis du juste sont condamnés.
23 L’Éternel rachète l'âme de ses serviteurs,
et tous ceux qui cherchent refuge en lui échappent à la condamnation.


Notes de la Bible Segond 21

Psaumes 34

  • 34.17 Qui donc… font le mal : cité en 1 Pierre 3.10-12. [10 Si quelqu'un, en effet, veut aimer la vie et voir des jours heureux, qu'il préserve sa langue du mal et ses lèvres des paroles trompeuses, 11 qu'il se détourne du mal et fasse le bien, qu'il recherche la paix et la poursuive, 12 car les yeux du Seigneur sont sur les justes et ses oreilles sont attentives à leur prière, mais il se tourne contre ceux qui font le mal.  ]

  • 34.21 Aucun… brisé : cité comme accompli par Jésus en Jean 19.36 [En effet, cela est arrivé afin que ce passage de l’Écriture soit accompli: Aucun de ses os ne sera brisé.  ], qui peut aussi faire allusion aux règles relatives à l'agneau de la Pâque (Exode 12.46) [On ne la mangera que dans la maison; vous n'emporterez pas la viande à l'extérieur de la maison et *vous ne briserez aucun de ses os. ]; Nombres 9.12)[Ils n'en laisseront rien jusqu'au matin et ils ne briseront aucun de ses os. Ils la célébreront suivant toutes les prescriptions de la Pâque. ].

 

 

 

IL PLEUT A VERSE !

 

Le ciel est sombre, presque noir. Des départements de notre région du Languedoc sont en vigilance orange et même rouge, pour fortes pluies et inondations.

 

Nous entrons dans ce que l'on appelle un « épisode cévenol ». Il est recommandé de ne pas sortir de chez soi si on n'y est pas obligé. Mais lorsque la  «tramontane », cousine du « mistral », se met à souffler avec la force qu'on lui connaît, elle chasse petit à petit les nuages et le soleil revient enfin pour sécher les conséquences des orages.

 

Lorsque des difficultés, la maladie ou tout autre contretemps s'invitent dans notre vie de tous les jours, ne dit-on pas que nos jours, notre avenir « s'assombrissent » ? Et lorsque ces mêmes difficultés semblent se résorber, voire disparaître, que notre avenir « se dégage » ?

 

En tant que chrétiens, nés de nouveau, nous affirmons très volontiers que le fait de rencontrer Dieu et d'accepter Jésus-Christ comme son sauveur personnel transforme une vie : désormais Jésus est avec nous dans les moindres détails de notre existence. Cela dit, nous connaissons encore des périodes difficiles. Le psalmiste n'a-t-il pas invoqué l’Éternel du fond de l'abîme (Psaume 130.1) [Du fond du gouffre, je fais appel à toi, Éternel! ]? Quand les justes crient, l’Éternel entend, et il les délivre de toutes leurs détresses ; l’Éternel est près de ceux qui ont le cœur brisé, et il sauve ceux qui ont l'esprit dans l'abattement (Psaume 34.18-19).

(Extrait des « Méditations Quotidiennes » - Jack Mouyon)

 

Ichtus (2)