A l'heure du festin,

il envoya son serviteur dire aux invités:

‘Venez, car tout est déjà prêt.'

(Luc 14:17)

VOP00017 - Luc 14

http://paroleetpoesie.canalblog.com/

17/43

 

Luc 14:17 A l'heure du festin, il envoya son serviteur dire aux invités: ‘Venez, car tout est déjà prêt.

 

 

Jésus raconte la parabole du grand festin

15 Après avoir entendu ces paroles, un de ceux qui étaient à table dit à Jésus: «Heureux celui qui prendra son repas dans le royaume de Dieu!»
16 Jésus lui répondit: «Un homme organisa un grand festin et invita beaucoup de gens. 17 A l'heure du festin, il envoya son serviteur dire aux invités: ‘Venez, car tout est déjà prêt.' 18 Mais tous sans exception se mirent à s'excuser. Le premier lui dit: ‘J'ai acheté un champ et je suis obligé d'aller le voir, excuse-moi, je t'en prie.' 19 Un autre dit: ‘J'ai acheté cinq paires de bœufs et je vais les essayer, excuse-moi, je t'en prie.' 20 Un autre dit: ‘Je viens de me marier, c'est pourquoi je ne peux pas venir.' 21 A son retour, le serviteur rapporta ces paroles à son maître. Alors le maître de la maison, en colère, dit à son serviteur: ‘Va vite sur les places et dans les rues de la ville et amène ici les pauvres, les estropiés, les aveugles et les boiteux.' 22 Le serviteur dit: ‘Maître, ce que tu as ordonné a été fait et il reste encore de la place.' 23 Le maître dit alors au serviteur: ‘Va sur les chemins et le long des haies, et ceux que tu trouveras, oblige-les à entrer, afin que ma maison soit remplie. 24 En effet, je vous le dis, aucun de ces hommes qui avaient été invités ne goûtera de mon festin.'»

[Luc 14:15-24]

 

L'homme assis à la table avec Jésus comprend quelle est la gloire du Royaume de Dieu, mais il n' pas saisi encore comment y entrer. Dans la parabole, plusieurs refusent l'invitation parce que le momentt ne leur convient pas. Nous aussi, nous pouvons refuser ou retarder notre réponse à l'invitation de Dieu. Nos excuses peuvent paraître raisonnables : obligations professionnelles ou familiales, besoins financiers, etc.

Sachons pourtant que l'invitation qu'il nous adresse est l'événement le plus important de toute notre vie, même si le moment semble mal choisi.

Cherchons-nous des excuses pour éviter de répondre à l'appel divin ?

Jésus nous rappelle que Dieu ne réitérera pas indéfiniment son invitation et qu'il l'adressera à d'autres. Il sera alors trop tard pour participer au festin.

[Commentaire issu de la Bible avec notes d'étude « Vie Nouvelle » Segond 21]