De la part de Paul, Silvain et Timothée à l’Église des Thessaloniciens qui est en Dieu le Père et dans le Seigneur Jésus-Christ: que la grâce et la paix vous soient données [de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus-Christ]!

(1.Thessaloniciens 1.1)

 

Lecture proposée : (1Corinthiens 12.12-27)

12 Le corps forme un tout mais a pourtant plusieurs organes, et tous les organes du corps, malgré leur grand nombre, ne forment qu'un seul corps. Il en va de même pour Christ. 13 En effet, que nous soyons juifs ou grecs, esclaves ou libres, nous avons tous été baptisés dans un seul Esprit pour former un seul corps et nous avons tous bu à un seul Esprit.
14 Ainsi, le corps n'est pas formé d'un seul organe, mais de plusieurs. 15 Si le pied disait: «Puisque je ne suis pas une main, je n'appartiens pas au corps», ne ferait-il pas partie du corps pour autant? 16 Et si l'oreille disait: «Puisque je ne suis pas un œil, je n'appartiens pas au corps», ne ferait-elle pas partie du corps pour autant? 17 Si tout le corps était un œil, où serait l'ouïe? S'il était tout entier l'ouïe, où serait l'odorat? 18 En fait, Dieu a placé chacun des organes dans le corps comme il l'a voulu. 19 S'ils étaient tous un seul organe, où serait le corps? 20 Il y a donc plusieurs organes, mais un seul corps. 21 L'œil ne peut pas dire à la main: «Je n'ai pas besoin de toi», ni la tête dire aux pieds: «Je n'ai pas besoin de vous.» 22 Bien plus, les parties du corps qui paraissent être les plus faibles sont nécessaires, 23 et celles que nous estimons être les moins honorables du corps, nous les entourons d'un plus grand honneur. Ainsi nos organes les moins décents sont traités avec plus d'égards, 24 tandis que ceux qui sont décents n'en ont pas besoin. Dieu a disposé le corps de manière à donner plus d'honneur à ce qui en manquait, 25 afin qu'il n'y ait pas de division dans le corps mais que tous les membres prennent également soin les uns des autres. 26 Si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui; si un membre est honoré, tous les membres se réjouissent avec lui.
27 Vous êtes le corps de Christ et vous êtes ses membres, chacun pour sa part.

 

 

INSTALLES EN DIEU

 

Les deux lettres aux Thessaloniciens commencent par cette formule « en Dieu, en Jésus-Christ ». Dans le nouvel ordre institué par la grâce, nous avons le privilège de vivre consciemment notre participation et même notre incorporation à la vie de Dieu, par Jésus. Père et Fils sont notre sphère de vie, d'activité et de satisfaction.

 

Mais cette église est en même temps celle des Thessaloniciens. Notre église est... la nôtre ! Elle est, dans une certaine mesure, ce que nous en faisons, le reflet de ce que chacun de nous vit avec et dans le Seigneur. Dieu nous fournit un environnement favorable et s'offre à nous comme source inépuisable de grâce et de paix. Qu'en faisons-nous ? Les humains ont maltraité l'environnement naturel que le Créateur leur a confié. Que faisons-nous de l'environnement spirituel dont nous avons hérité par la foi en Jésus-Christ ?

 

Bien sûr l'église ne doit pas devenir une idole ! Mais si nous avons saisi que notre église est en Dieu, le Père, et dans le Seigneur Jésus-Christ, nous ne la négligerons ni ne la mépriserons. Et nous aurons une sainte horreur de tout ce qui pourrait la polluer ou la dégrader.

 

Notre participation à la vie du Christ ressuscité est indissociable de notre appartenance à son corps, comme membres de son Église – et d'une église en particulier, quelque part.

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes » - Robert Souza)

 

Ichtus (2)