Seigneur, que chacun te remercie, car tu es plein de gloire ! (…)

Tu as fait le ciel... , la terre..., les mers...

Tu donnes la vie à tous, et les étoiles du ciel s'inclinent devant toi

(Néhémie 9.5-6)[1]

 

Lecture proposée :

(Psaume 104)

Louange au Dieu de la création

1 Bénis l’Éternel, mon âme!
Éternel, mon Dieu, tu es infiniment grand,
tu es revêtu de splendeur et de magnificence.
2 L’Éternel s'enveloppe de lumière comme d'un manteau,
il étend le ciel comme une tente.
3 Il construit sa demeure au-dessus de l'eau,
il fait des nuages son char,
il s'avance sur les ailes du vent.
4 *Il fait des vents ses messagers,
des éclairs ses serviteurs. 
5 Il a établi la terre sur ses fondements:
elle ne sera jamais ébranlée.
6 Tu l'avais couverte de l'océan comme d'un vêtement,
l'eau recouvrait les montagnes;
7 elle a fui à ta menace,
elle s'est sauvée au son de ton tonnerre.
8 Des montagnes se sont élevées,
des vallées se sont abaissées,
à la place que tu leur avais fixée.
9 Tu as posé une limite que l'eau ne doit pas franchir,
afin qu'elle ne revienne plus couvrir la terre.
10 Il conduit les sources vers des torrents
qui parcourent les montagnes.
11 Tous les animaux sauvages y boivent,
les ânes y étanchent leur soif.
12 Les oiseaux du ciel nichent sur leurs rives
et chantent dans les feuillages.
13 Du haut de sa demeure, Dieu arrose les montagnes.
La terre est rassasiée du fruit de ton travail.
14 Il fait pousser l'herbe pour le bétail
et les plantes pour les besoins de l'homme
afin que la terre produise de la nourriture:
15 le vin qui réjouit le cœur de l'homme
et fait plus que l'huile resplendir son visage,
et le pain qui fortifie le cœur de l'homme.
16 Ils sont bien nourris, les arbres de l’Éternel,
les cèdres du Liban, qu'il a plantés.
17 C'est là que les oiseaux font leurs nids.
La cigogne a sa demeure dans les cyprès,
18 les hautes montagnes sont pour les bouquetins,
les rochers sont le refuge des damans.
19 Il a fait la lune pour marquer les temps;
le soleil sait quand il doit se coucher.
20 Tu fais venir les ténèbres, et c'est la nuit.
Tous les animaux des forêts se mettent alors en mouvement;
21 les lionceaux rugissent après leur proie,
ils demandent leur nourriture à Dieu.
22 Le soleil se lève: ils se retirent
et se couchent dans leurs tanières.
23 Quant à l'homme, il sort pour se rendre à son activité
et à son travail jusqu'au soir.
24 Que tes œuvres sont nombreuses, Éternel!
Tu les as toutes faites avec sagesse.
La terre est remplie de tes biens.
25 Voici la mer, immense et vaste: là vivent,
innombrables, des animaux, petits et grands.
26 Les bateaux la sillonnent, tout comme le léviathan,
que tu as formé pour qu'il y joue.
27 Tous ces animaux espèrent en toi
pour que tu leur donnes la nourriture au moment voulu.
28 Tu la leur donnes, et ils la prennent;
tu ouvres ta main, et ils sont rassasiés de biens.
29 Tu te caches, et ils sont épouvantés;
tu leur retires le souffle, et ils expirent,
ils retournent à la poussière.
30 Tu envoies ton souffle, et ils sont créés;
tu renouvelles ainsi la surface de la terre.
31 Que la gloire de l’Éternel dure éternellement!
Que l’Éternel se réjouisse de ses œuvres!
32 Il regarde la terre, et elle tremble;
il touche les montagnes, et elles fument.
33 Je veux chanter en l'honneur de l’Éternel
tant que je vivrai,
je veux célébrer mon Dieu
tant que j'existerai.
34 Que ma louange lui soit agréable!
Je veux me réjouir en l’Éternel.
35 Que les pécheurs disparaissent de la terre
et qu'il n'y ait plus de méchants!
Bénis l’Éternel, mon âme!
Louez l’Éternel!

Notes de la Bible Segond 21

Psaumes 104

  • 104.4 Il fait… serviteurs : ou (choix de la traduction des Septante) il fait de ses anges des esprits, et de ses serviteurs une flamme de feu; cité sous cette dernière forme en Hébreux 1.7.

  • 104.26 Le léviathan : monstre marin.

 

 

 

CREATION ET CREATEUR

 

 

Du premier livre au dernier, la Bible parle de la création et du créateur.

 

Les deux premiers chapitres de la Genèse forment les textes fondateurs de la création du monde. Ils expliquent comment Dieu, en tant que Créateur, procéda. Les premiers versets de l’Évangile de Jean y font écho. Quelques psaumes résument ou développent l’œuvre créatrice de Dieu :

« 15Il envoie ses ordres sur la terre:
sa parole court avec rapidité.
16 Il fait tomber la neige pareille à de la laine,
il répand la gelée blanche comme de la cendre.
17 Il lance sa glace sous forme de grêlons:
qui peut résister devant ce froid qu'il provoque?
18 Il envoie sa parole et il les fait fondre,
il fait souffler son vent et l'eau coule. »

(Psaume 147.15-18 )

 

1Au chef de chœur.
Psaume de David.
2 Le ciel raconte la gloire de Dieu
et l'étendue révèle l'œuvre de ses mains.
3 Le jour en instruit un autre jour,
la nuit en donne connaissance à une autre nuit.
4 Ce n'est pas un langage, ce ne sont pas des paroles,
on n'entend pas leur son.
5 Cependant, *leur voix parcourt toute la terre,
leurs discours vont jusqu'aux extrémités du monde 
où il a dressé une tente pour le soleil.
6 Et le soleil, pareil à un époux qui sort de sa chambre,
s'élance dans la course avec la joie d'un héros;
7 il se lève à une extrémité du ciel
et termine sa course à l'autre extrémité:
rien n'échappe à sa chaleur.

(Psaume 19.1-7)

 

Dieu parle aux hommes au travers de la création, leçon reprise par Paul dans sa lettre aux Romains ; le prophète Esaïe, quant à lui, compare le Créateur à un potier :

 

18 La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui par leur injustice tiennent la vérité prisonnière, 19 car ce qu'on peut connaître de Dieu est évident pour eux, puisque Dieu le leur a fait connaître. 20 En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient depuis la création du monde, elles se comprennent par ce qu'il a fait. Ils sont donc inexcusables, 21 puisque tout en connaissant Dieu, ils ne lui ont pas donné la gloire qu'il méritait en tant que Dieu et ne lui ont pas montré de reconnaissance; au contraire, ils se sont égarés dans leurs raisonnements et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. 22 Ils se vantent d'être sages, mais ils sont devenus fous, 23 et ils ont remplacé la gloire du Dieu incorruptible par des images qui représentent l'homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes et des reptiles.
24 C'est pourquoi Dieu les a livrés à l'impureté par les désirs de leur cœur, de sorte qu'ils déshonorent eux-mêmes leur propre corps, 25 eux qui ont remplacé la vérité de Dieu par le mensonge et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen!

(Romains 1.18-25)

 

9 Malheur à l'homme qui intente un procès à celui qui l'a façonné,
lui qui n'est qu'un vase parmi d'autres vases de terre!
L'argile dit-elle au potier: «Que fais-tu?»
ou: «Ton travail est mal fait»?
10 Malheur à l'homme qui dit à son père: «Pourquoi m'as-tu donné la vie?»
et à sa mère: «Pourquoi m'as-tu mis au monde?»
11 Voici ce que dit l’Éternel, le Saint d'Israël, celui qui le façonne:
Va-t-on m'interroger sur l'avenir
ou me donner des ordres sur mes enfants et sur mon activité?
12 C'est moi qui ai fait la terre
et créé l'homme qui la peuple.
C'est moi, ce sont mes mains qui ont déployé le ciel,
et c'est moi qui donne des ordres à tous les corps célestes.

 (Esaïe 45.9-12)

 

L’Éternel se révèle à tous, au travers de la nature, ce qu'explique Paul à ses contemporains :

 

en s'écriant: «Pourquoi faites-vous cela? Nous aussi, nous sommes des êtres humains de la même nature que vous, et nous vous apportons une bonne nouvelle en vous appelant à renoncer à ces idoles sans consistance pour vous tourner vers le Dieu vivant qui a fait le ciel, la terre, la mer et tout ce qui s'y trouve.

(Actes 14.15).

 

La création du monde par Dieu est un fait incontestable pour l'apôtre Pierre ; on l'accepte par la foi, selon l'auteur de la lettre aux Hébreux :

 

De fait, ils veulent ignorer que des cieux ont existé autrefois par la parole de Dieu, ainsi qu'une terre tirée des eaux et au milieu d'elles.

(2 Pierre 3.5 )

 

Par la foi, nous comprenons que l'univers a été formé par la parole de Dieu, de sorte que le monde visible n'a pas été fait à partir des choses visibles.

(Hébreux 11.3)

 

Comme les psalmistes, Néhémie nous invite à louer notre Créateur. Joignons donc notre voix à toutes les créatures le louant déjà dans le ciel : « Seigneur notre Dieu, tu es digne de recevoir la gloire, l'honneur et la puissance. C'est toi qui a créé toute choses... » (Apocalypse 4.9-11)[2]

 

Extrait des « Méditations Quotidiennes – Béatrice Guerche)

 

[1]

5 Puis les Lévites Josué, Kadmiel, Bani, Hashabnia, Shérébia, Hodija, Shebania et Pethachja ont dit:
«Levez-vous, bénissez l’Éternel, votre Dieu!
Il existe d'éternité en éternité.
Que l'on bénisse ton nom glorieux!
Il dépasse ce que toute bénédiction et toute louange peuvent en exprimer.
6 »C'est toi, Éternel, c'est toi seul
qui as fait le ciel,
les cieux des cieux et toute leur armée,
la terre et tout ce qu'elle porte,
les mers et tout ce qu'elles contiennent.
C'est toi qui donnes la vie à tout cela,
et les corps célestes se prosternent devant toi.

(Néhémie 9:5,6)

 

[2]

9 Chaque fois que les êtres vivants donnent gloire, honneur et reconnaissance à celui qui est assis sur le trône, à celui qui vit aux siècles des siècles, 10 les vingt-quatre anciens se prosternent devant celui qui est assis sur le trône, adorent celui qui vit aux siècles des siècles et déposent leur couronne devant le trône en disant: 11 «Tu es digne, notre Seigneur et notre Dieu, [toi le Saint,] de recevoir la gloire, l'honneur et la puissance, car tu as créé toutes choses et c'est par ta volonté qu'elles ont été créées et qu'elles existent.»

(Apocalypse 4:9-11)

Ichtus (2)