LE SOLEIL DERRIERE LES NUAGES

 

 

Quand les nuages menacent, il se peut que nous soyons inquiets, effrayés, que nous paniquions même... !

 

J'ai vécu cela il y a 5 ans quand ce 29 Octobre 2010 on m'a annoncé, après une IRM cérébrale, qu'il y avait un problème...

 

Et pourtant, je suis au Seigneur depuis l'âge de 16 ans ! Age auquel j'ai compris que la grâce, le Pardon et l'Amour de Dieu étaient pour moi. Age auquel j'ai su que je voulais le suivre et le servir toute ma vie, lui faire confiance et faire sa volonté.

 

Dieu nous conduit parfois par des chemins difficiles, mais il veut réaliser certaines choses en nous qui ne peuvent l'être dans un cadre idyllique.

 

Après cette nouvelle, et malgré l'amour et le soutien de mon mari et de mes enfants, je reconnais avoir vécu des moments d'angoisse et de peur face à l'inconnu. Des moments d'incompréhension aussi, mais Dieu, dans sa grâce, m'a parlé de différentes manières :

 

  • au travers de sa Parole, par ce verset par exemple : « toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu » (Rom. 8 v 28), cité à plusieurs occasions par des frères et sœurs, et je sais qu'avec Dieu il n'y a pas de hasard...

 

  • par des paroles de consolation et d'encouragement : un jour ma sœur m'a dit « tu sais Dieu n'a pas encore dit son dernier mot »

 

  • par des signes aussi, j'en dirai quelques mots plus tard...

 

J'ai lutté, crié à Dieu, je l'ai « boudé » aussi, je ne voulais plus le prier, lui parler, je n'avais plus envie de le louer... Il y avait des chants que je n'arrivais plus à chanter, comme « béni soit ton nom » (quand ma vie traverse un désert, quand je marche en terre inconnue, béni soit ton nom...), ou « si ta barque t'entraîne, si le vent souffle fort... ».

 

Jusqu'au jour où j'ai lâché prise et où j'ai pu lui dire merci pour cette épreuve. « Tu es souverain, tu m'aimes, tu connais l'avenir, je veux te faire confiance et vivre chaque journée avec toi, avec ta grâce, au jour le jour... ».

 

Je vis, depuis, avec cette maladie qu'est la sclérose en plaques, avec des symptômes plus ou moins visibles, plus ou moins douloureux, mais je vis avec la paix que seul Dieu donne.

 

Beaucoup de personnes prient pour moi, et même si je ne suis pas encore totalement guérie, Dieu m'a déjà délivrée de certaines douleurs neurologiques qui devenaient insupportables. « Dieu ne nous éprouve pas au-delà de nos forces »  (1 Cor.10 v 13).

 

Au travers de cette épreuve, le Seigneur m'apprend à compter sur lui. Il m'apprend la persévérance. Il fait grandir ma foi. Il me donne des occasions de témoigner.

 

Les épreuves ne sont pas inutiles dans nos vies et je voudrais vous encourager à regarder à Dieu. Grâce à lui, le soleil est toujours derrière les nuages !

 

Je me souviendrai à jamais de ce jour où nous sommes partis à Aix, mon époux et moi, pour consulter pour la première fois un neurologue, suite à cette IRM. Le temps était gris et sombre, mais en roulant, nous pouvions voir que vers Aix, le soleil brillait. Et il m'a dit « regarde, nous allons vers le beau temps ! ».

 

Au retour, un bel arc en ciel brillait sur notre route et nous avons vraiment reçu cela comme un encouragement de Dieu qui nous disait : « Je suis là, je tiens mes promesses ! ».

 

Et c'est vrai ! Il est là chaque jour, Il me donne sa force et la joie de continuer à le servir malgré tout !

 

Annie L.

Ichtus (2)