« Examinez-vous vous même, et voyez si vous êtes dans la foi ;

Eprouvez-vous vous même »

(2 Corinthiens 13.5)

 

 

Thème : Les Témoins de Jéhovah sont-ils d'accord avec la Bible ?

4/8

 

QUESTIONS ADRESSEES AUX TEMOINS DE JEHOVAH

 

 

Concernant l'existence consciente après la mort

 

Si l'existence consciente se termine à la mort, comme vous l'enseignez, comment la mort des croyants peut-elle être précieuse aux yeux de Jéhovah ? (psaume 116.15 ) ? [Elle a du prix aux yeux de l’Éternel, la mort de ses fidèles. ]

 

Comment conciliez-vous votre enseignement avec la description que Paul donne de la mort du juste, quand il dit « et nous aimons mieux être absents du corps et être présents avec le Seigneur » (2 Corinthiens 5.8) ou bien « pour moi vivre c'est Christ et mourir un gain » et encore « je suis pressé des deux côtés, ayant le désir de déloger et d'être avec Christ car cela est de beaucoup meilleur (Philippiens 1.21-23) ?

 

Sur quelle source d'autorité vous appuyez-vous pour appeler le récit de l'homme riche et de Lazare (Luc 16.19-31) une parabole ?

19 »Il y avait un homme riche, qui s'habillait de pourpre et de fin lin et qui chaque jour menait joyeuse et brillante vie. 20 Un pauvre du nom de Lazare était couché devant son portail, couvert d'ulcères. 21 Il aurait bien voulu se rassasier des miettes qui tombaient de la table du riche, cependant même les chiens venaient lécher ses ulcères. 22 Le pauvre mourut et fut porté par les anges auprès d'Abraham. Le riche mourut aussi et fut enterré. 23 Dans le séjour des morts, en proie à une grande souffrance il leva les yeux et vit de loin Abraham, avec Lazare à ses côtés. 24 Il s'écria: ‘Père Abraham, aie pitié de moi et envoie Lazare pour qu'il trempe le bout de son doigt dans l'eau afin de me rafraîchir la langue, car je souffre cruellement dans cette flamme.' 25 Abraham répondit: ‘Mon enfant, souviens-toi que tu as reçu tes biens pendant ta vie et que Lazare a connu les maux pendant la sienne; maintenant, il est consolé ici et toi, tu souffres. 26 De plus, il y a un grand abîme entre nous et vous, afin que ceux qui voudraient passer d'ici vers vous, ou de chez vous vers nous, ne puissent pas le faire.' 27 Le riche dit: ‘Je te prie alors, père, d'envoyer Lazare chez mon père, car j'ai cinq frères. 28 C'est pour qu'il les avertisse, afin qu'ils n'aboutissent pas, eux aussi, dans ce lieu de souffrances.' 29 Abraham [lui] répondit: ‘Ils ont Moïse et les prophètes, qu'ils les écoutent.' 30 Le riche dit: ‘Non, père Abraham, mais si quelqu'un vient de chez les morts vers eux, ils changeront d'attitude.' 31 Abraham lui dit alors: ‘S'ils n'écoutent pas Moïse et les prophètes, ils ne se laisseront pas persuader, même si quelqu'un ressuscite.'»

 

Quand la Bible n'en donne aucune indication mais qu'au contraire elle nous précise le nom de l'un des deux hommes (comparez verset 20 avec Luc 24.18).[«13 Ce même jour, deux disciples se rendaient à un village appelé Emmaüs, éloigné de Jérusalem d'une douzaine de kilomètres. 14 Ils discutaient ensemble de tout ce qui s'était passé. 15 Pendant qu'ils parlaient et discutaient, Jésus lui-même s'approcha et fit route avec eux, 16 mais leurs yeux étaient empêchés de le reconnaître. 17 Il leur dit: «De quoi parlez-vous en marchant, pour avoir l'air si tristes?»
18  
L'un d'eux, un dénommé Cléopas, lui répondit: «Es-tu le seul en séjour à Jérusalem qui ne sache pas ce qui y est arrivé ces jours-ci »] ?

 

Comment osez-vous contredire la Parole du Seigneur Jésus en enseignant que ces hommes n'étaient pas réels et que leurs expériences n'avaient qu'un sens figuré ? Si même les flammes étaient une figure, combien doit être terrible la réalité pour que le seigneur emploi une telle expression ! ( Apocalypse 20.10) : »Le diable, qui les égarait, fut jeté dans l'étang de feu et de soufre où sont la bête et le prétendu prophète. Et ils seront tourmentés jour et nuit, aux siècles des siècles.»

 

(Flyer « Diffusion de l’Évangile diffusé en 8 parties – 4/8)

Ichtus (2)