Seulement, les hauts lieux ne disparurent point ;

le peuple offrait encore des sacrifices et des parfums sur les hauts lieux.

(2 Rois 15.4)

 

(Lecture proposée : 2 Rois 15.32-38)

 

  32 La seconde année de Pékach, fils de Remalia, roi d'Israël, Jotham, fils d'Ozias, roi de Juda, régna. 33 Il avait vingt-cinq ans lorsqu'il devint roi, et il régna seize ans à Jérusalem. Sa mère s'appelait Jeruscha, fille de Tsadok. 34 Il fit ce qui est droit aux yeux de l'Éternel ; il agit entièrement comme avait agi Ozias, son père. 35 Seulement, les hauts lieux ne disparurent point ; le peuple offrait encore des sacrifices et des parfums sur les hauts lieux. Jotham bâtit la porte supérieure de la maison de l'Éternel. 36 Le reste des actions de Jotham, et tout ce qu'il a fait, cela n'est-il pas écrit dans le livre des Chroniques des rois de Juda ? 37 Dans ce temps-là, l'Éternel commença à envoyer contre Juda Retsin, roi de Syrie, et Pékach, fils de Remalia. 38 Jotham se coucha avec ses pères, et il fut enterré avec ses pères dans la ville de David, son père. Et Achaz, son fils, régna à sa place.

 

 

ADORER ET SERVIR LE SEIGNEUR SANS PARTAGE

 

 

Dans le 2ème livre des Rois, plusieurs chapitres nous parlent des rois impies et idolâtres qui se succèdent à la tête des dix tribus d’Israël ; tandis que, dans le royaume de Juda, la plupart des rois font ce qui est droit aux yeux de l’Eternel, mais tolèrent le mal : Seulement les hauts lieux ne disparurent point

 

(2 Rois 12.3-4 )[3 Seulement, les hauts lieux ne disparurent point ; le peuple offrait encore des sacrifices et des parfums sur les hauts lieux.
   4 Joas dit aux sacrificateurs: Tout l'argent consacré qu'on apporte dans la maison de l'Éternel, l'argent ayant cours, savoir l'argent pour le rachat des personnes d'après l'estimation qui en est faite, et tout l'argent qu'il vient au coeur de quelqu'un d'apporter à la maison de l'Éternel, ];

 

(2 Rois 14.3-4 )[3 Il fit ce qui est droit aux yeux de l'Éternel, non pas toutefois comme David, son père ; il agit entièrement comme avait agi Joas, son père. 4 Seulement, les hauts-lieux ne disparurent point ; le peuple offrait encore des sacrifices et des parfums sur les hauts-lieux. ];

 

(2 Rois 15.3-4 )[3 Il fit ce qui est droit aux yeux de l'Éternel, entièrement comme avait fait Amatsia, son père. 4 Seulement, les hauts lieux ne disparurent point ; le peuple offrait encore des sacrifices et des parfums sur les hauts lieux. ];

 

(2 Rois 15.34-35)[34 Il fit ce qui est droit aux yeux de l'Éternel ; il agit entièrement comme avait agi Ozias, son père. 35 Seulement, les hauts lieux ne disparurent point ; le peuple offrait encore des sacrifices et des parfums sur les hauts lieux. Jotham bâtit la porte supérieure de la maison de l'Éternel. ].

 

Sur ces hauts lieux, on avait érigé des idoles représentant des dieux païens. On y offrait des sacrifices et on adorait ces dieux, en imitant les peuples voisins.

 

En lisant la fin du chapitre 15 du 2ème livre des Rois, j’ai été amenée à prier : « Seigneur montre-moi les hauts lieux à faire disparaître, c’est-à-dire des objets ou des habitudes auxquels je tiens et qui devraient être abandonnés pour t’adorer et te servir sans partage ».

 

Dans le Nouveau Testament, nous avons l’exemple de l’apôtre Paul, qui nous exhorte à faire comme lui : Et même je regarde toutes choses comme une perte, à cause de l’excellence de la connaissance de Jésus-Christ pour lequel j’ai renoncé à tout, je les regarde comme de la boue afin de gagner Christ (Philippiens 3.8-17) :

 

[8 Et je considère même tout comme une perte à cause du bien suprême qu'est la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur. A cause de lui je me suis laissé dépouiller de tout et je considère tout cela comme des ordures afin de gagner Christ 9 et d'être trouvé en lui non avec ma justice, celle qui vient de la loi, mais avec celle qui s'obtient par la foi en Christ, la justice qui vient de Dieu et qui est fondée sur la foi. 10 Ainsi je connaîtrai Christ, la puissance de sa résurrection et la communion à ses souffrances en devenant conforme à lui dans sa mort 11 pour parvenir, d'une manière ou d'une autre, à la résurrection des morts.
12 Ce n'est pas que j'aie déjà remporté le prix ou que j'aie déjà atteint la perfection, mais je cours pour tâcher de m'en emparer, puisque de moi aussi, Jésus-Christ s'est emparé. 13 Frères et sœurs, je n'estime pas m'en être moi-même déjà emparé, mais je fais une chose: oubliant ce qui est derrière et me portant vers ce qui est devant, 14 je cours vers le but pour remporter le prix de l'appel céleste de Dieu en Jésus-Christ.
15 Nous tous donc qui sommes mûrs, adoptons cette attitude et, si vous êtes d'un autre avis sur un point, Dieu vous éclairera aussi là-dessus. 16 Seulement, là où nous en sommes, marchons dans la même direction [et vivons en plein accord].
17 Soyez tous mes imitateurs, frères et sœurs, et portez les regards sur ceux qui se conduisent suivant le modèle que vous avez en nous. ]

 

 

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes » - Dorothée Bonnal)

 

Ichtus (2)