L’ange de l’Éternel lui apparut et lui dit :

L’Éternel est avec toi, vaillant héros !

(Juges 6.12 )

 

(Lecture proposée Juges 6.1-23)

 

1 Les Israélites firent ce qui déplaît à l’Éternel et l’Éternel les livra entre les mains de Madian pendant 7 ans. 2 La domination des Madianites fut puissante contre Israël. Pour leur échapper, les Israélites se retiraient dans les ravins des montagnes, dans les grottes et sur les rochers fortifiés. 3 Quand Israël avait semé, les Madianites montaient avec Amalek et les nomades de l'est et marchaient contre lui. 4 Ils campaient en face de lui, détruisaient les produits du pays jusque vers Gaza et ne laissaient en Israël ni vivres, ni brebis, ni bœufs, ni ânes. 5 En effet, ils montaient avec leurs troupeaux et leurs tentes, arrivant comme un essaim de sauterelles; il était impossible de les compter, eux et leurs chameaux, et ils venaient dans le pays pour le dévaster. 6 Israël fut plongé dans une grande misère à cause de Madian, et les Israélites crièrent à l’Éternel.
7 Lorsque les Israélites crièrent à l’Éternel au sujet de Madian, 8 l’Éternel leur envoya un prophète. Il leur dit: «Voici ce que dit l’Éternel, le Dieu d'Israël: Je vous ai fait sortir d'Egypte et quitter la maison d'esclavage. 9 Je vous ai délivrés de la domination des Égyptiens et de tous ceux qui vous opprimaient. Je les ai chassés devant vous et je vous ai donné leur pays. 10 Je vous ai dit: ‘Je suis l’Éternel, votre Dieu. Vous ne craindrez pas les dieux des Amoréens, même si vous habitez dans leur pays.' Mais vous ne m'avez pas écouté.»
11 Puis l'ange de l’Éternel vint et il s'assit sous le térébinthe d'Ophra, qui appartenait à Joas, membre de la famille d'Abiézer. Son fils Gédéon battait du blé au pressoir pour le mettre à l'abri des Madianites. 12 L'ange de l’Éternel lui apparut et lui dit: «L’éternel est avec toi, vaillant héros!» 13 Gédéon lui dit: «Ah! mon seigneur, si l’Éternel est avec nous, pourquoi tout cela nous est-il arrivé? Où sont tous ses actes merveilleux, ceux que nos pères nous racontent quand ils disent: ‘L’Éternel ne nous a-t-il pas fait sortir d'Egypte?' Maintenant l’Éternel nous abandonne et nous livre entre les mains de Madian!»
14 L’Éternel se tourna vers lui et dit: «Va avec la force que tu as et délivre Israël de l'oppression de Madian. N'est-ce pas moi qui t'envoie?» 15 Gédéon lui dit: «Ah! mon seigneur, avec quoi délivrerai-je Israël? Mon clan est le plus faible de Manassé et je suis le plus petit dans la famille de mon père.»
16 L’éternel répondit: «Mais je serai avec toi et tu battras les Madianites comme s'il s'agissait d'un seul homme.» 17 Gédéon lui dit: «Si j'ai trouvé grâce à tes yeux, donne-moi un signe pour montrer que c'est bien toi qui me parles. 18 Ne t'éloigne pas d'ici jusqu'à ce que je revienne auprès de toi, que j'apporte mon offrande et que je la dépose devant toi.» Et l’Éternel dit: «Je resterai jusqu'à ce que tu reviennes.»
19 Gédéon entra chez lui, prépara un chevreau et fit des pains sans levain avec 22 litres de farine. Il mit la viande dans un panier et le jus dans un pot, les lui apporta sous le térébinthe et les présenta. 20 L'ange de Dieu lui dit: «Prends la viande et les pains sans levain, pose-les sur ce rocher et verse le jus par-dessus.» C'est ce que fit Gédéon. 21 L'ange de l’Éternel avança le bâton qu'il avait à la main et en toucha la viande et les pains sans levain. Alors un feu s'éleva du rocher, un feu qui brûla la viande et les pains sans levain. Puis l'ange de l’Éternel disparut de la vue de Gédéon. 22 Comprenant que c'était l'ange de l’Éternel, Gédéon s'exclama: «Malheur à moi, Seigneur Éternel, car j'ai vu l'ange de l’Éternel face à face.» 23 Et l’Éternel lui dit: «Reste en paix, n'aie pas peur, tu ne mourras pas.»

 

JE NE SUIS PAS UN HEROS

 

En 1980, le chanteur Daniel Balavoine écrit : « Je ne suis pas un héros, mes faux pas me collent à la peau, faut pas croire ce que disent les journaux ».

 

Nous avons facilement tendance à idéaliser un homme ou une femme remarquable. Nous voyons ses traits avantageux, pas son côté sombre. Selon le journaliste canadien John Wesley Dafoe, « il est plus difficile d’être un héros pour son valet que pour son biographe » (A study in Canadian Politics, biographie de Wilfrid Laurier, 1922)

 

Gédéon bat du blé dans un pressoir, ce qui lui permet de se cacher de l’ennemi. Comme le reste de son peuple, Gédéon a peur. Appelé comme libérateur, il objecte qu’il fait partie du clan le plus faible, et qu’il est lui-même le plus petit dans sa famille.

 

Mais Dieu l’appelle « vaillant héros ! Dieu voit le cœur de Gédéon. Nous devons donc bien reconnaître que l’appel de Dieu est parfois incompréhensible selon nos critères. En Français, appeler c’est donner un nom et une mission. Gédéon a délivré son peuple de plusieurs peuples ennemis. Il a exercé la foi. Il a combattu avec un très petit nombre de soldats, et il a vaincu. La paix a été établie pendant quarante ans (Juges 8.28)[Les Madianites furent humiliés devant les Israélites et ne relevèrent plus la tête. Le pays fut en paix pendant 40 ans, c'est-à-dire durant la vie de Gédéon. ].

 

Quant à nous, soyons dignes du nom de chrétiens, et marchons dans la mission qui nous est confiée. Celui qui est en nous est plus grand que celui qui est dans le monde (1Jean 4.4)[Vous, petits enfants, vous êtes de Dieu et vous avez vaincu ces prétendus prophètes parce que celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde. ]

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes » - Jean-Louis Théron)

 

Ichtus (2)