« Eternel des armées !

Heureux l’homme qui se confie en toi ! »

(Psaume 84.13)

 

 

(Lecture proposée Psaume 84)

 

Bénédiction dans la maison de Dieu

1 Au chef de chœur, sur la guitthith.
Psaume des descendants de Koré.
2 Combien tes résidences sont aimées,
Eternel, maître de l'univers!
3 Mon âme soupire et même languit
après les parvis de l'Eternel.
Tout mon être pousse des cris de joie
vers le Dieu vivant.
4 Même le moineau trouve une maison,
et l'hirondelle un nid où elle dépose ses petits.
Moi, je soupire après tes autels,
Eternel, maître de l'univers,
mon roi et mon Dieu!
5 Heureux ceux qui habitent ta maison:
ils peuvent te célébrer sans cesse.    – Pause.
6 Heureux ceux qui trouvent leur force en toi:
ils trouvent dans leur cœur des chemins tout tracés.
7 Lorsqu'ils traversent la vallée des pleurs,
ils la transforment en un lieu plein de sources,
et la pluie la couvre aussi de bénédictions.
8 Leur force augmente pendant la marche,
et ils se présentent devant Dieu à Sion.
9 Eternel, Dieu de l'univers, écoute ma prière!
Prête l'oreille, Dieu de Jacob!          – Pause.
10 Toi qui es notre bouclier, vois, ô Dieu,
regarde le visage de celui que tu as désigné par onction!
11 Mieux vaut un jour dans tes parvis
que 1000 ailleurs.
Je préfère me tenir sur le seuil de la maison de mon Dieu
plutôt que d'habiter sous les tentes des méchants,
12 car l'Eternel Dieu est un soleil et un bouclier.
L'Eternel donne la grâce et la gloire,
il ne refuse aucun bien
à ceux qui marchent dans l'intégrité.
13 Eternel, maître de l'univers,
heureux l'homme qui se confie en toi!

 

FELICITE

 

 

Dans le centre commercial, un petit garçon pleure. Sa maman vient de lui refuser un paquet de bonbons… Est-il heureux celui qui n’a pas ce qu’il veut ? Non, mais est-il heureux celui qui obtient tout ce qu’il veut ? Tout dépend si ce qu’il désire est mauvais ou bon pour lui…

 

L’auteur latin Cicéron a écrit : « On est moins malheureux de ne pas obtenir ce que l’on veut que de rechercher ce qu’il ne faut pas. La dépravation de la volonté fait plus de mal que le succès ne fait de bien (In Hortensius).

 

A son crépuscule, l’homme tourne avec nostalgie les pages de son album photo : richesses, affections, santé subissent variations et usure du temps…

 

Le roi Salomon écrit : « Qui sait ce qui est bon pour l’homme dans la vie, pendant le nombre de jours de sa vie de vanité, qu’il passe comme une ombre »(Ecclésiaste 6.12).

Encore faut-il, pour être heureux, non seulement posséder ce qui est bon, mais le posséder durablement ! Augustin confiait : « Lorsqu’on est décidé à être heureux, il faut se procurer un bien permanent et à l’abri des revers de fortune » (In La vie heureuse). Le philosophe grec Démocrite disait que le bonheur ne réside pas dans les troupeaux et l’or, mais qu’il est « chose de l’âme… ».

 

Or, Jésus est le bienfaiteur des âmes ! Sa faveur dure à jamais pour tous ceux qui se confient en lui. La félicité éternelle est en lui.

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes » - Dominique Moreau)

 

Ichtus (2)