Il arrêta la tempête, ramena le calme, et les ondes se turent

(Psaume 107.29)

 

LA TEMPETE

 

Remarquable est l’attitude du Seigneur lorsque ses disciples affrontent les orages en mer. Elle instruit et console tous ceux qui, aujourd’hui, traversent les épreuves et les orages sur la mer de la vie.

 

Les disciples étaient en danger, les vagues en furie se jetaient sur leur frêle esquif et remplissaient leur nacelle alors que Jésus dormait sur un oreiller.

 

Réveillé par ses disciples, il ordonne à la mer de faire silence parce qu’il peut apaiser la tempête (Matthieu 8:24-27)(1).

 

Nombreux sont ceux qui aujourd’hui vivent l’orage des difficultés de la vie. Les vagues de l’adversité souvent angoissantes leur font perdre courage. Jésus doit alors leur dire : Gens de petite foi. Ecoutons-le : « Rassurez-vous, c’est moi , n’ayez pas peur ! Sa présence, ses paroles, sa puissance au milieu des flots déchaînés témoignent qu’il peut nous soutenir dans la tempête.

 

Montés dans une barque, les disciples traversaient la mer lorsqu’elle fut très agitée sous l’effet d’un grand vent. Ils virent Jésus marchant sur la mer et s’approchant de la barque. Et ils eurent peur. C’est moi ; n’ayez pas peur ! leur dit-il. Aussitôt la barque aborda au lieu où ils allaient, parce qu’il peut nous conduire hors de la tempête.

 

Qu’il est réconfortant d’avoir toujours cette perspective devant nous au milieu des plus violentes rafales de la vie !

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes » - Albert Nouguier)

(1)

24 Soudain, il s'éleva sur le lac une si grande tempête que la barque était recouverte par les vagues. Et lui, il dormait. 25 Les disciples s'approchèrent et le réveillèrent en disant: «Seigneur, sauve-nous, nous allons mourir!»
26 Il leur dit: «Pourquoi êtes-vous si craintifs, hommes de peu de foi?» Alors il se leva, menaça les vents du lac et il y eut un grand calme.
27 Ces hommes furent très étonnés et dirent: «Quel genre d'homme est-ce? Même les vents et la mer lui obéissent!»

(Matthieu 8:24-27)

Ichtus (2)