« Du reste, nous savons que tout contribue au bien de ceux qui aiment Dieu,

de ceux qui sont appelés conformément à son plan.

(Romains 8.28)

 

MEME SI LES APPARENCES SONT CONTRAIRES !

 

Le bien dont il est question dans ce verset inclut toutes les bénédictions matérielles et spirituelles dont Dieu veut nous combler. Il comprend notamment le changement de notre caractère. Le mot tout inclut aussi les joies et les souffrances qui nous viennent des hommes. Dieu contrôle tout. Un chrétien ne dépend que de Dieu.

 

Marie Tudor, reine d’Angleterre (1516-1558), surnommée « la Sanguinaire », fit périr plus de 300 chrétiens sur le bûcher et laissa croupir en prison de nombreux autres. L’un de ces derniers, Bernard Gilpin, fut à son tour condamné à mourir pour sa foi. Pendant son emprisonnement dans la Tour de Londres, il aimait répéter la promesse de Romains 8.28 qui soutenait sa foi. Un jour, il fit une chute dans l’escalier de la tour et se cassa une jambe. Tandis qu’il gémissait de douleur, le gardien se moqua de sa foi :

 

  • Ha ! ha ! Vous n’allez tout de même pas me dire que cette jambe cassée est une bonne chose qui vous arrive ?

 

  • Eh bien, répondit le prisonnier, c’est pourtant vrai, puisque Dieu l’a dit !

 

De fait, l’exécution prévue pour le lendemain fut reportée, le transport de Gilpin étant devenu plus difficile. Peu de temps après, la reine Marie mourut. Elisabeth 1er monta sur le trône et fit aussitôt arrêter les persécutions.

 

Quelques jours plus tard, Bernard Gilpin fut libéré. Oui, Dieu règne !

 

( Extrait des « Méditations Quotidiennes » - Théophile Hammann)

 

Ichtus (2)