« Le disciple n’est pas plus grand que son maître ;

mais tout disciple bien formé sera comme son maître »

(Luc 6 :40)

 

LE MAITRE ET LE PROFESSEUR

 

Il y a une grande différence entre un maître spirituel et un professeur. Le Maître est entouré de disciples qui vivent à son contact et reçoivent son enseignement. Ses paroles ont d’autant plus de poids qu’elles se traduisent dans le comportement. Le disciple veut non seulement assimiler l’enseignement de son maître, mais aussi imiter sa vie. Le professeur, par contre, ne vit pas constamment avec ses élèves. Il peut leur transmettre brillamment ses connaissances, tout en étant, dans son comportement, bien éloigné d’une vie exemplaire… Un professeur de médecine peut être un fumeur invétéré, un professeur de philosophie mener « une vie de patachon »…

 

Un maître pour être crédible doit être cohérent dans ses paroles comme dans ses actes, ce qui est loin d’être toujours le cas d’un professeur…

 

Jésus a été le Maître par excellence, non seulement parce que nul homme n’avait jamais enseigné comme lui, mais aussi parce qu’il a incarné à la perfection son enseignement. Lors de son procès, personne ne put trouver de motif d’accusation contre lui.

 

Etre chrétien, c’est être un disciple de Christ. Cela signifie recevoir ses paroles et y adhérer, mais aussi vouloir lui ressembler en mettant en pratique son enseignement. Suivre son exemple, c’est mener une vie cohérente qui honore Dieu.

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes – Bernard Grebille)

 

Ichtus (2)