Puis j’ai considéré l’ensemble de mes réalisations…

Et voici, tout est vanité et poursuite du vent…

(Ecclesiaste 2 :11*)

 

GARDEN-PARTY A SUSE

 

En 1978, la garden-party du 14 Juillet rassemble 13 000 personnes dans les jardins de l’Elysée. Sous des barnums, des buffets présentent des spécialités de chaque région de France. Des membres du gouvernement, des « personnalités » et des « anonymes » se côtoient sur les pelouses du palais. En 2010, la garden-party est supprimée pour cause de crise économique. Il faut dire que la précédente avait coûté 730 000 euros pour 7 500 invités.

 

Autrefois, Assuérus a organisé une « garden-paty » à Suse. Durant six mois de festivités, il a étalé ses richesses aux yeux de l’ensemble de son grand royaume. Quelle démonstration de puissance ! Comment ne pas être ébloui par la grandeur, la richesse et la générosité de ce roi perse ? Il avait convié aussi la population de la capitale à un banquet dans les jardins du palais, sept jours durant. Personne n’était exclu de la fête. Même la reine organisa une fête pour les femmes. Tout cela aux frais des contribuables, bien sûr !

 

Le roi Salomon, lui aussi, goûta aux plaisirs royaux. Avec le recul, il tira la conclusion que pour l’homme vivant sans Dieu : « Vanité des vanités, dit l'Ecclésiaste, vanité des vanités, tout est vanité » (Ecclésiaste 1:2).

 

Sachons comme lui, discerner la réalité derrière les spectacles que, pour nous en mettre « plein les yeux », le monde nous offre !

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes » - Béatrice Guerche)

*

« Puis, j'ai considéré tous les ouvrages que mes mains avaient faits, et la peine que j'avais prise à les exécuter ; et voici, tout est vanité et poursuite du vent, et il n'y a aucun avantage à tirer de ce qu'on fait sous le soleil. »(Ecclésiaste 2:11)

Ichtus (2)