« David ordonna à ses hommes :

  • que chacun prenne son épée ! »

    (1 Samuel 25 :13)

 

ABIGAIL, FEMME DE PAIX

 

Dans les chapitres 24 et 26 du premier livre de Samuel, nous voyons le futur roi David tenir bon devant les attaques injustes de Saül. Au chapitre 25, la situation est tout autre. David, qui a été injustement contrarié par Nabal – propriétaire cupide et égoïste, part en guerre avec 400 hommes pour écraser toute sa maison.

 

C'est en fait David qui est en danger. Lui, le futur roi, ne pourrait commencer son règne avec le bain de sang d'une famille de notables de la région d'Hébron. Dieu dans sa grâce va envoyer une femme exceptionnelle pour empêcher David de commettre l'irréparable. Abigaïl, femme de Nabal dont le discours est un modèle de finesse, sagesse et diplomatie, va remettre David sur le bon chemin.

 

Elle commence par prendre la faute sur elle. Avec une grande humilité (elle prononce cinq fois le mot servante), elle intercède pour son mari, mentionne les qualités de David, lui dit de penser aux conséquences de son acte. Elle l'encourage à regarder les promesses de Dieu le concernant. Elle ne dit rien à son mari dans sa colère et son ivresse ; par contre, elle lui dit la vérité lorsqu'il est revenu à lui.

 

Abigaïl, par son attitude remarquable, a sauvé David de lui-même, Nabal de David, mais elle n'a pas pu sauver Nabal de lui-même.

 

Louons Dieu, qui sait envoyer des Abigaïl pour nous éviter de commettre l'irréparable. Mais savons-nous les écouter ?

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes » – Eric Preud'homme)

 

1 Samuel 24 (Segond 21)

Saül épargné par David à En-Guédi

1 De là David monta vers les falaises d'En-Guédi, où il habita.
2 Lorsque Saül fut de retour après avoir poursuivi les Philistins, on vint lui dire: «David est dans le désert d'En-Guédi.» 3 Saül prit 3000 hommes d'élite choisis sur tout Israël, et il alla à la recherche de David et de ses hommes jusque sur les rochers des bouquetins. 4 Il arriva à des parcs à brebis, qui étaient près du chemin. Là se trouvait une grotte, où il entra pour satisfaire un besoin naturel.
David et ses hommes se trouvaient au fond de la grotte. 5 Les hommes de David lui dirent: «Voici le jour où l'Eternel te dit: ‘Je livre ton ennemi entre tes mains; traite-le comme tu le jugeras bon.'» David se leva et coupa doucement le pan du manteau de Saül. 6 Après cela il sentit son cœur battre, parce qu'il avait coupé le pan du manteau de Saül. 7 Il dit à ses hommes: «Que l'Eternel me garde de commettre une telle action contre mon seigneur, celui que l'Eternel a désigné par onction! Qu'il me garde de porter la main contre lui, car il est celui que l'Eternel a désigné par onction.» 8 Par ces paroles David arrêta ses hommes et les empêcha de se jeter sur Saül.
Puis Saül se leva pour sortir de la grotte et continua son chemin. 9 Peu après, David se leva et sortit de la grotte. Il se mit alors à crier vers Saül: «O roi, mon seigneur!» Saül regarda derrière lui et David s'inclina le visage contre terre et se prosterna. 10 David dit à Saül: «Pourquoi écoutes-tu les propos de ceux qui prétendent que je cherche ton malheur? 11 Tu vois maintenant de tes propres yeux que l'Eternel t'avait livré aujourd'hui entre mes mains dans la grotte. On me poussait à te tuer, mais je t'ai épargné et j'ai dit: ‘Je ne porterai pas la main contre mon seigneur, car il est celui que l'Eternel a désigné par onction.' 12 Regarde, mon père, regarde donc le pan de ton manteau dans ma main. J'ai coupé le pan de ton manteau, mais je ne t'ai pas tué. Sache et reconnais donc qu'il n'y a dans ma conduite ni méchanceté ni révolte et que je n'ai pas péché contre toi. Et pourtant tu me dresses des embuscades pour m'enlever la vie! 13 L'Eternel sera juge entre toi et moi, et il me vengera de toi, mais je ne porterai pas la main contre toi. 14 ‘Des méchants vient la méchanceté', dit l'ancien proverbe. Aussi, je ne porterai pas la main contre toi. 15 Contre qui le roi d'Israël s'est-il mis en marche? Qui poursuis-tu? Un chien mort, une puce! 16 L'Eternel jugera et prononcera son verdict entre toi et moi. Il regardera et il défendra ma cause, il me rendra justice en me délivrant de toi.»
17 Lorsque David eut fini d'adresser ces paroles à Saül, celui-ci dit: «Est-ce bien ta voix, mon fils David?» Et Saül se mit à pleurer tout haut. 18 Il dit à David: «Tu es plus juste que moi, car tu m'as fait du bien, alors que moi je t'ai fait du mal. 19 Tu démontres aujourd'hui la bonté avec laquelle tu agis envers moi, puisque l'Eternel m'avait livré entre tes mains et que tu ne m'as pas tué. 20 Si quelqu'un rencontre son ennemi, le laisse-t-il poursuivre tranquillement son chemin? Que l'Eternel te récompense pour ce que tu as fait pour moi aujourd'hui! 21 Maintenant, je sais que tu régneras et que le royaume d'Israël tiendra solidement entre tes mains. 22 Jure-moi donc par l'Eternel que tu ne détruiras pas ma descendance après ma mort et que tu ne supprimeras pas mon nom de ma famille.»
23 David en fit le serment à Saül. Puis Saül retourna chez lui, et David et ses hommes gagnèrent leur retraite.

 

1 Samuel 25 (Segond 21)

Rencontre de David avec Nabal et Abigaïl

1 Samuel mourut. Tout Israël se rassembla pour le pleurer et on l'enterra chez lui à Rama. Quant à David, il se leva et descendit au désert de Paran.
2 Il y avait à Maon un homme très riche, qui possédait des biens à Carmel. Il avait 3000 brebis et 1000 chèvres, et il se trouvait à Carmel pour la tonte de ses brebis. 3 Le nom de cet homme était Nabal et sa femme s'appelait Abigaïl. C'était une femme pleine de bon sens et très belle, tandis que son mari était dur et méchant dans sa manière d'agir. Il descendait de Caleb.
4 Alors qu'il était au désert, David apprit que Nabal tondait ses brebis. 5 Il envoya dix jeunes gens vers lui en leur ordonnant: «Montez à Carmel et allez trouver Nabal. Vous le saluerez en mon nom 6 et lui direz: ‘Longue vie à toi! Que la paix soit avec toi, avec ta famille et avec tout ce qui t'appartient! 7 Maintenant, j'ai appris que tu as chez toi les tondeurs. Or, lorsque tes bergers étaient avec nous, nous ne leur avons fait aucun mal et rien ne leur a été volé durant tout le temps où ils étaient avec nous à Carmel. 8 Demande-le à tes serviteurs et ils te le confirmeront. Que ces jeunes gens trouvent donc grâce à tes yeux, puisque nous venons dans un jour de joie. Donne donc à tes serviteurs et à ton fils David ce que tu as sous la main.'»
9 Lorsque les hommes de David furent arrivés, ils répétèrent toutes ces paroles à Nabal, au nom de David, puis ils se turent. 10 Nabal répondit aux serviteurs de David: «Qui est David et qui est le fils d'Isaï? Il y a aujourd'hui beaucoup de serviteurs qui s'échappent de chez leur maître. 11 Et je devrais prendre mon pain, mon eau, mon bétail que j'ai tué pour mes tondeurs, pour les donner à des gens qui sortent je ne sais d'où?»
12 Les hommes de David rebroussèrent chemin, ils repartirent et répétèrent, à leur arrivée, toutes ces paroles à David. 13 Alors David dit à ses hommes: «Que chacun de vous prenne son épée!» Et ils prirent chacun leur épée. David aussi prit la sienne, et environ 400 hommes montèrent à sa suite, tandis que 200 restaient près du matériel.
14 Un des serviteurs de Nabal vint dire à Abigaïl, la femme de Nabal: «David a envoyé du désert des messagers pour saluer notre maître, et celui-ci les a traités avec dureté. 15 Pourtant ces hommes se sont montrés très bons pour nous. Ils ne nous ont fait aucun mal et rien ne nous a été volé durant tout le temps où nous avons été avec eux lorsque nous étions dans les champs. 16 Ils nous ont nuit et jour servi de protection, durant tout le temps où nous avons été avec eux pour garder les troupeaux. 17 Maintenant, sache et vois ce que tu as à faire, car la perte de notre maître et de toute sa famille est décidée. Lui-même est si méchant que nous n'osons pas lui parler.»
18 Abigaïl prit aussitôt 200 pains, 2 outres de vin, 5 brebis toutes préparées, 5 mesures de grain rôti, 100 gâteaux aux raisins secs et 200 aux figues sèches. Elle chargea tout cela sur des ânes 19 et dit à ses serviteurs: «Passez devant moi, je vais vous suivre.» Elle ne dit rien à Nabal, son mari. 20 Montée sur un âne, elle descendit, cachée par la montagne. David et ses hommes descendaient en face d'elle, de sorte qu'elle les rencontra. 21 David avait dit: «C'est bien inutilement que j'ai gardé tout ce que cet homme a dans le désert et que rien de tout ce qu'il possède n'a été volé. Il m'a rendu le mal pour le bien. 22 Que Dieu traite son serviteur David avec la plus grande sévérité, si je laisse en vie jusqu'au matin un seul homme parmi tous ceux qui appartiennent à Nabal!»
23 Lorsque Abigaïl aperçut David, elle descendit rapidement de l'âne, tomba sur son visage devant lui et se prosterna contre terre. 24 Puis, se jetant à ses pieds, elle dit: «C'est ma faute, mon seigneur! Permets à ta servante de te parler et écoute ses paroles. 25 Que mon seigneur ne prête pas attention à ce méchant homme, à Nabal, car il porte bien son nom: il s'appelle Nabal et il y a chez lui de la folie. Quant à moi, ta servante, je n'ai pas vu les hommes que toi, mon seigneur, tu avais envoyés. 26 Maintenant, mon seigneur, aussi vrai que l'Eternel est vivant et que ton âme est vivante, c'est l'Eternel qui t'a empêché de verser le sang et qui a retenu ta main. Que tes ennemis, que ceux qui veulent du mal à mon seigneur, soient pareils à Nabal! 27 Accepte ce cadeau que moi, ta servante, je t'apporte, à toi mon seigneur, et qu'il soit distribué aux hommes qui marchent à la suite de mon seigneur. 28 Pardonne la faute de ta servante! En effet, l'Eternel accordera à mon seigneur une maison stable, car mon seigneur soutient les guerres de l'Eternel et on ne trouvera jamais rien de mauvais chez toi. 29 Si quelqu'un se dresse pour te poursuivre et en veut à ta vie, ton âme, mon seigneur, sera bien gardée avec les vivants auprès de l'Eternel, ton Dieu. En revanche, il enverra au loin comme avec une fronde l'âme de tes ennemis. 30 Lorsque l'Eternel aura fait à mon seigneur tout le bien qu'il t'a annoncé et qu'il t'aura établi chef sur Israël, 31 mon seigneur n'aura ni remords ni trouble dans son cœur pour avoir versé le sang inutilement et pour s'être vengé lui-même. Et lorsque l'Eternel aura fait du bien à mon seigneur, souviens-toi de ta servante.»
32 David dit à Abigaïl: «Béni soit l'Eternel, le Dieu d'Israël, qui t'a envoyée aujourd'hui à ma rencontre! 33 Béni soit ton bon sens et bénie sois-tu, toi qui m'as empêché aujourd'hui de verser le sang et qui as retenu ma main! 34 Mais l'Eternel, le Dieu d'Israël, qui m'a empêché de te faire du mal est vivant, si tu ne t'étais pas dépêchée de venir à ma rencontre, il ne serait pas resté un seul homme à Nabal d'ici le matin.» 35 David prit ce qu'Abigaïl lui avait apporté et lui dit: «Monte en paix chez toi. Tu vois, je t'ai écoutée et je t'ai bien accueillie.»
36 Abigaïl arriva vers Nabal alors qu'il faisait un festin digne d'un roi dans sa maison. Il avait le cœur joyeux et il était complètement ivre. Elle ne lui dit pas un seul mot jusqu'au matin. 37 Mais le matin, l'ivresse de Nabal s'était dissipée et sa femme lui raconta ce qui s'était passé. Le cœur de Nabal reçut un coup mortel et il devint aussi inerte qu'une pierre. 38 Environ dix jours après, l'Eternel frappa Nabal et il mourut.
39 David apprit que Nabal était mort et il dit: «Béni soit l'Eternel! Il a défendu ma cause dans l'affront que m'a fait Nabal et il a empêché son serviteur de faire le mal. L'Eternel a fait retomber la méchanceté de Nabal sur sa tête.» David envoya proposer à Abigaïl de devenir sa femme. 40 Les serviteurs de David arrivèrent chez Abigaïl à Carmel. Ils lui dirent: «David nous a envoyés vers toi parce qu'il désire te prendre pour femme.» 41 Elle se leva, se prosterna le visage contre terre et dit: «Voici, moi ta servante, je serai une esclave pour laver les pieds des serviteurs de mon seigneur.» 42 Abigaïl partit immédiatement, montée sur un âne et accompagnée de cinq jeunes filles. Elle suivit les messagers de David et devint ainsi sa femme.
43 David avait aussi épousé Achinoam de Jizreel, et toutes les deux furent ses femmes. 44 Saül avait donné sa fille Mical, la femme de David, à Palthi de Gallim, fils de Laïsh.

 

 

1 Samuel 26 (Segond 21)

Saül encore épargné par David

1 Les Ziphiens allèrent trouver Saül à Guibea et dirent: «David n'est-il pas caché sur la colline de Hakila, en face du désert?» 2 Saül se leva et descendit au désert de Ziph, avec 3000 hommes choisis dans l'élite d'Israël, pour chercher David dans le désert de Ziph. 3 Il installa son camp sur la colline de Hakila, en face du désert, près du chemin. David était dans le désert. Quand il s'aperçut que Saül marchait à sa poursuite dans le désert, 4 il envoya des espions et sut ainsi avec certitude que Saül était arrivé. 5 Alors David se leva, vint à l'endroit où Saül campait et vit la place où il couchait en compagnie d'Abner, fils de Ner et chef de son armée. Saül couchait au milieu du camp et le peuple campait autour de lui.
6 David prit la parole et s'adressa à Achimélec, le Hittite, et à Abishaï, fils de Tseruja et frère de Joab. Il leur dit: «Qui veut descendre avec moi dans le camp vers Saül?» Abishaï répondit: «Moi, je descendrai avec toi.» 7 David et Abishaï se rendirent de nuit vers la troupe. Saül était couché et dormait au milieu du camp, et sa lance était fichée en terre près de sa tête. Abner et le reste de la troupe étaient couchés autour de lui. 8 Abishaï dit à David: «Dieu livre aujourd'hui ton ennemi entre tes mains. Laisse-moi donc le frapper avec ma lance. Je le clouerai à terre d'un seul coup, je n'aurai pas à m'y reprendre à deux fois.» 9 Mais David dit à Abishaï: «Ne le supprime pas! En effet, qui pourrait impunément porter la main contre celui que l'Eternel a désigné par onction?» 10 David ajouta: «L'Eternel est vivant! C'est à l'Eternel seul de le frapper, soit que son jour soit venu et qu'il meure, soit qu'il descende sur un champ de bataille et qu'il y soit supprimé. 11 Certes, par l'Eternel, je ne me risquerai pas à porter la main contre celui que l'Eternel a désigné par onction! Prends seulement la lance qui est près de sa tête, ainsi que la cruche d'eau, et allons-nous-en.» 12 David prit donc la lance et la cruche d'eau qui étaient près de la tête de Saül, et ils s'en allèrent. Personne ne les vit ni ne s'aperçut de rien, et personne ne se réveilla. Ils dormaient tous d'un profond sommeil, parce que l'Eternel les y avait plongés.
13 David passa de l'autre côté et s'arrêta au loin sur le sommet de la montagne, à une grande distance du camp. 14 Puis il cria à la troupe et à Abner, fils de Ner: «Vas-tu répondre, Abner?» Abner répondit: «Qui es-tu, toi qui pousses des cris vers le roi?» 15 David dit à Abner: «N'es-tu pas un homme? Et qui est ton pareil en Israël? Pourquoi donc n'as-tu pas gardé le roi, ton maître? En effet, quelqu'un du peuple est venu pour tuer le roi, ton maître. 16 Ce que tu as fait là n'est pas bien. L'Eternel est vivant! Vous méritez la mort pour n'avoir pas veillé sur votre maître, sur celui que l'Eternel a désigné par onction. Regarde maintenant où sont la lance du roi et la cruche d'eau qui étaient près de sa tête!»
17 Saül reconnut la voix de David et dit: «Est-ce bien ta voix, mon fils David?» David répondit: «C'est ma voix, roi, mon seigneur!» 18 Puis il ajouta: «Pourquoi mon seigneur poursuit-il son serviteur? Qu'ai-je fait et de quoi suis-je coupable? 19 Que le roi, mon seigneur, veuille maintenant écouter les paroles de son serviteur! Si c'est l'Eternel qui te pousse à agir contre moi, qu'il veuille bien accepter le parfum d'une offrande. Mais si ce sont des hommes, qu'ils soient maudits devant l'Eternel, puisqu'ils me chassent aujourd'hui pour m'exclure de l'héritage de l'Eternel en me disant: ‘Va servir des dieux étrangers!' 20 Oh! Que mon sang ne tombe pas en terre loin de l'Eternel! Le roi d'Israël s'est mis en marche pour chercher une puce, comme on chasserait une perdrix dans les montagnes.»
21 Saül dit: «J'ai péché. Reviens, mon fils David! Je ne te ferai plus de mal, puisqu'aujourd'hui ma vie a été précieuse à tes yeux. Je me suis comporté de façon stupide et j'ai commis une grande faute.» 22 David répondit: «Voici la lance du roi. Que l'un de tes hommes vienne la prendre. 23 L'Eternel traitera chacun en fonction de sa justice et sa fidélité. En effet, il t'avait livré aujourd'hui entre mes mains et je n'ai pas voulu porter la main sur celui que l'Eternel a désigné par onction. 24 Tout comme aujourd'hui ta vie a eu beaucoup de valeur à mes yeux, ma vie aura beaucoup de valeur aux yeux de l'Eternel et il me délivrera de toute détresse.» 25 Saül dit à David: «Sois béni, mon fils David! Tu réussiras dans tes entreprises.» David poursuivit son chemin et Saül retourna chez lui.

 

Ichtus (2)