EST-CE VRAI QUE LA VIE NE MENE A RIEN ?

 

Plus de chemin

 

Depuis bientôt deux heures, nous avions grimpé le sentier pierreux qui serrait le flanc de la montagne. Nous visions une crête qui allait nous permettre de dominer tout le pays aux alentours, afin de nous croire les seigneurs de la création… Puis subitement notre chemin s’était arrêté là où il y avait des éboulis par suite d’une avalanche. Continuer n’était plus possible, car il n’y avait plus de chemin et nous ne pouvions pas contourner la falaise sans avoir des pattes en ventouse comme des lézards !

 

Heureusement qu’à cet instant nous avons aperçu un vieux berger au visage basané. Il était assis sur sa houlette, les yeux surveillant son troupeau. « Pourquoi êtes-vous montés jusqu’ici ? » demanda-t-il ?

 

Dans notre réponse nous avons parlé d’un poteau en forme de croix quelques centaines de mètres plus bas que nous avions contourné une heure auparavant. Il faudrait retourner là disait-il … rester ici par ce temps ne vous mettrait pas à l’abri des avalanches possibles.

 

La seule voie est de retourner à cette croix. Mais, cela ne nous plaisait guère… n’y avait-il pas un raccourci… un chemin plus direct ? –Non, non… disait-il calmement, sa dignité paysanne marquée par des années passées dans une autre nature rude. Et j’entends encore sa voix dans mes oreilles aujourd’hui : « Il n’ y a qu’une seule voie… celle qui passe par la croix ».

 

Retour à la case départ

 

Qu’une chose à faire… rebrousser chemin. Tous nos efforts n’étaient qu’un échec et il a fallut descendre, faire fi de notre soi-disant connaissance de la montagne et nous retrouver, après une descente pénible, de nouveau au fameux croisement ? Là, le chemin était clairement indiqué, la voie que nous avions empruntée ne menait nulle part.

 

L’autre chemin

 

Une fois en bas, lisant ces paroles « Vers le sommet » je me suis rendu compte subitement que cela voulait dire autre chose pour ma vie. Un chanteur d’antan appelé David avait une révélation de Dieu. « Je vais t’enseigner et indiquer le chemin à suivre » (Psaume 32 :8), cela contraste tellement avec les paroles de Salomon le sage : « La voie de l’insensé est droite à ses propres yeux » (Proverbes 12 :15) Et il continue « Mais celui qui écoute les conseils est sage ».

 

Cette croix a un sens, une profonde signification pour notre vie. Le seul moyen de monter au Ciel est de passer par elle, de nous rendre compte que la croix est le centre de l’univers… le centre du temps.

 

C’est là où Dieu a permis que son Fils (son autre lui-même, car Dieu est un, et pourtant manifesté en 3 personnes) meure. « L’Éternel a fait retomber sur Lui la faute de nous tous »… et… « Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur Lui (Esaïe 53 :5,6*)

 

Pour ceux qui trouvent que la vie ne mène à rien, la voix du berger résonne à nouveau : retournez à la croix ! Il faut accepter de faire demi-tour et de redescendre. Le seul manuel de direction digne de confiance est la Bible. Ne courez plus le risque de suivre une voie qui ne mène nulle part quand il est clairement promis que « Jésus est le Chemin, la Vérité, la Vie ». ( Jean 14 :6)

 

(Flyer de «Mission des traités de Dijon – Briand Frédéric Tatford)

 

*

« 5 Mais lui, il était blessé à cause de nos transgressions,
brisé à cause de nos fautes:
la punition qui nous donne la paix est tombée sur lui,
et *c'est par ses blessures que nous sommes guéris.
6 Nous étions tous comme des brebis égarées:
chacun suivait sa propre voie,
et l’Éternel a fait retomber sur lui nos fautes à tous. »

(Esaïe 53:5,6)

 

Ichtus (2)