« Mais croissez dans la grâce et dans la connaissance

de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ »

(2 Pierre 3 :18)

 

CROÎTRE DANS SA GRACE

 

Quand vous recevez des amis à dîner, s’ils vous offrent des fleurs ou une bouteille, il ne vous viendrait pas l’idée saugrenue de vouloir payer ! Vous risqueriez d’offenser et d’attrister vos visiteurs…

 

Ayant accueilli l’Evangile de Christ, si vous cherchiez à mériter sa grâce, vous l’offenseriez ! Ne l’attristons pas en construisant notre réputation, au lieu de vivre dans une confiante dépendance de lui. Par amour, un homme ne calcule pas ; il agit authentiquement…

 

Or, la grâce de Christ nous conduit dans une relation d’amour ! Celui qui a reçu sa grâce doit continuer d’y puiser. Ne pensons pas en user seulement pour être sauvé, et, ensuite, croître par nos propres forces. Non ! Croissez dans la grâce, écrit l’apôtre Pierre ! Pareillement, l’apôtre Paul exhorte : « Ainsi donc, comme vous avez reçu le Seigneur Jésus-Christ, marchez en lui… »(Colossiens 2.6).

 

Considérons combien les toiles d’araignée réapparaissent facilement dans les recoins d’une maison… De même, ne laissons pas la nature du vieil homme tisser sournoisement des compléments à notre foi ! Comme les Galates [« Manquez-vous à ce point de bon sens? Après avoir commencé par l'Esprit, voulez-vous maintenant finir par vos propres forces?» (Galates 3.3)] ne retournons pas sous la loi après avoir bien commencé. Comptons uniquement et toujours sur la grâce de Christ. Entendons le Seigneur nous dire : «  Ma grâce te suffit » (2. Corinthiens 12.9)

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes » - Dominique Moreau)

Ichtus (2)