Frère

 

Je pleure pour toi mon frère

Tu te dis si près de Dieu !

Tu pries et tu dis adorer

Le Seigneur, notre Dieu

C'est certain, mais qu'en est-il

Des dispositions de ton coeur ?

Pourquoi fuis-tu l'église locale

Où tu peux trouver abondamment

La communion fraternelle et l'exhortation,

Toute l'édification des enseignements du Père

Transmis par les Pasteurs et les Anciens,

La bienveillance dans le calme et la tranquillité.

 

Je sais que tu lis la Parole,

Que tu médites les Ecritures,

Tu parles de l'Esprit-Saint qui te guiderait !

Est-ce suffisante certitude mon Frère ?

Est-ce bien sa voix que tu entends ?

Ta foi, la vois-tu croître en ton perfectionnement ?

Ne souffre-t-elle pas d'orgueil en solitaire voie 

Même enrichie par la prière.

Je suis sûr que tu cries au Seigneur

L'esprit et le cœur ancrés dans tes opinions humaines

Véhiculées par tes expériences jugées par toi décevantes.

 

La main du Père reste tendue vers toi,

Ame qui souffre peut-être d'un endurcissement du cœur,

Solitaire, nourrissant hors de l'église locale

Ton esprit sincère qui se laisse éclairer aussi

Par les lumières du monde.

Sors de ton ombre en t'humiliant

Car en demeurant tu te glorifies

D'exister sans les frères et sœurs en Christ,

Hormis d'autres électrons qui se disent libres,

Tu sais ces brebis qui parfois s'égarent sans berger.

Sors de ton ombre et regagne le troupeau

Par la grâce de celui qui nous veille : l'Esprit-saint.

 

Je bénis le Seigneur d'avoir un jour croisé ta route,

De nous avoir permis d'échanger des propos sur la Bible.

Ces rencontres tendaient à nous unir

Dans toute sa plénitude édifiante.

Tu la zébras d'opinions certaines

Issues de tes chemins de traverse,

C'est vers la solitude qu'elles t'ont mené,

Un peu comme un mystique l'aurait fait.

Mais tu errais solitaire vieillard,

Je te vis t'adressant à ton prochain,

Lui parlant du Royaume de Dieu

Car tu veux lui donner la clef

Pour entrer en relation personnelle avec Dieu.

Mais que lui diras-tu pour vivifier sa foi selon la Parole ?

De fuir comme toi les églises locales !

5 raisons pour lesquelles nous devrions tous fréquenter une église - Michael Lebeau

 

Ce qu'en dit la Parole :

 

Par obéissance au Seigneur Jésus

« Si vous m'aimez, respectez mes commandements. »

(Jean 14:15)

 

« N'abandonnons pas notre assemblée, comme certains en ont l'habitude, mais encourageons-nous mutuellement. Faites cela d'autant plus que vous voyez s'approcher le jour »

(Hébreux 10:25)

 

« Apocalypse 2 »

nous voyons dans le livre de l'Apocalypse, au chapitre 2, que le Seigneur Jésus a écrit 7 lettres pour chacune des églises locales qu'il a fondées. Remarquez que le Seigneur n'a pas écrit individuellement aux chrétiens nés de nouveau une lettre à leur domicile, alors aucune raison de vivre sa foi seul chez soi.

Il n'a pas non plus envoyé une lettre à l'Église avec un grand « E », non il a envoyé une lettre à chaque pasteur de ces 7 églises locales. Car pour lui, la véritable adresse de son église sur Terre, à l'époque, se trouvait dans les églises locales qu'il a établies. Que personne donc ne dise que « c'est uniquement l'Église universelle avec un grand E qui compte, sous prétexte de vivre sa foi, seul à la maison »



Comme une brebis a besoin d'un berger, un chrétien a besoin d'un pasteur

« C'est pourquoi il est dit: Il est monté sur les hauteurs, il a emmené des prisonniers et il a fait des dons aux hommes » (Ephésiens 4:8)

il nous est révèlé que le Seigneur Jésus a fait 5 cadeaux aux hommes pour les édifier et l'un de ces 5 cadeaux, c'est le ministère du Pasteur. Oui, quelle bénédiction pour une brebis de ne pas être seule, livrée à elle-même, mais d'avoir un berger (un pasteur) qui va prendre soin d'elle dans les moments difficiles de la vie. Au-delà des mots, le Seigneur a donné aux pasteurs une onction particulière pour vous guérir, vous encourager, vous protéger des loups qui cherchent à vous dévorer.

Une brebis sans berger est en réel danger.



La communion fraternelle

« 1 Chant des montées,
de David.
Oh! Qu'il est agréable, qu'il est doux
pour des frères de demeurer ensemble!
2 C'est comme l'huile précieuse versée sur la tête
qui descend sur la barbe, sur la barbe d'Aaron,
et sur le col de ses vêtements.
3 C'est comme la rosée de l'Hermon
qui descend sur les hauteurs de Sion.
En effet, c'est là que l'Eternel envoie la bénédiction,
la vie, pour l'éternité.

(Psaume 133:1-3)



Pour votre croissance spirituelle

On serait tenté de dire : « Mais pourquoi aller à l'église lorsque je peux grandir tranquillement chez moi, en écoutant les enseignements vidéos sur internet ? ». Oui c'est vrai, vous pouvez certainement vous nourrir de bons enseignements à volonté et à distance, mais manger, manger, manger sans donner, vous fera grossir et votre croissance ne sera pas saine.

Pour avoir une bonne croissance saine, il faut recevoir, mais aussi, donner. Et donner c'est servir, servir le Seigneur en servant les autres ! tous les chrétiens devraient servir le Seigneur activement à travers les différents programmes que proposent leur église locale. Le service est tout aussi important que la nourriture spirituelle que l'on reçoit.



Pour louer le Seigneur

« Je te louerai dans la grande assemblée,
je te célébrerai au milieu d'un peuple nombreux. »

(Psaume 35:18)

Le désir du Seigneur est que nous nous réunissions ensemble pour former une grande assemblée qui le loue et l'adore, principalement le jour du repos. L'église parfaite n'existe pas mais malgré toutes les blessures et les déceptions, pour les raisons citées, il est vital d'être tous enracinés dans une église locale.

Faites de votre église locale, votre seconde maison !

 

A lire en complément  l'article de pasteurweb.org: "SANS EGLISE" en cliquant ici :

Sans église

Le titre original de cet article était S.E.F = Sans Eglise Fixe, mais cette expression qui a été utilisée dans un article que j'ai lu désignait les personnes qui tout en croyant au Seigneur Jésus-Christ vivent leur foi en dehors des églises.

https://www.pasteurweb.org

 

Ichtus (2)