L'attente de Dieu

 

« Cependant, l’Éternel n'attend que le moment de vous faire grâce,
c'est pourquoi il se lèvera pour vous manifester sa compassion.
En effet, l’Éternel est un Dieu d'équité.
Heureux tous ceux qui comptent sur lui ! »

(Esaïe 30:18)

 

Une question revient souvent dans les moments difficiles : « Où est Dieu ? » Nous ne la posons pas quand tout va bien, mais en période difficile nous devenons suspicieux à l'égard de notre créateur. Si la période se prolonge, la question devient plus accusatrice. Nous ne comprenons pas pourquoi les réponses à nos supplications ne sont pas immédiates.

 

La réponse de Dieu se trouve dans ce verset d'Esaïe : Dieu attend le moment de nous faire grâce, il veut le faire. Quelles que soient les circonstances, nous savons sans l'ombre d'un doute qu'il est un Dieu compatissant par essence. Malgré nos questionnements, ne doutons jamais que la compassion le motive. Même quand Dieu est en colère, comme dans les avertissements d'Esaïe au peuple de l'alliance, il s' agit d'un courroux motivé par le désir de sauver. Son objectif c'est notre bien-être

 

Sachant cela, une question nous harcèle : Pourquoi faut-il qu'il attende autant pour user de sa grâce ? S'il est à ce point prêt à nous montrer sa compassion, pourquoi attend-il ? Pour deux raisons indissociables l'une de l'autre. Premièrement, seul le temps peut accomplir dans nos cœurs son œuvre purificatrice. Deuxièmement, sa compassion ne peut se manifester que lorsque nous sommes repentants - [« En effet, voici ce qu'avait dit le Seigneur, l’Éternel, le Saint d'Israël: «C'est dans le retour à moi et le repos que sera votre salut, c'est dans le calme et la confiance que sera votre force», mais vous ne l'avez pas voulu!»

(Esaïe 30:15)] – La clé, c'est l'humilité.La plupart des bénédictions de Dieu sont promises aux humbles, c'est à dire ceux qui reconnaissent leur incapacité à lui plaire. Rien n'est promis à l’orgueilleux ;

...AUX ACTES

Vous demandez-vous parfois : « Mais où est la présence de Dieu dans ma vie ? » Si Dieu vous attend, c'est peut-être à cause d'un manque d'humilité. Si nous corrigeons notre attitude, sans doute pourra-t-il agir.

Vous passez peut-être par un processus de purification qui n'est pas encore terminé dans votre cœur. Sa compassion est trop grande pour qu'il vous délivre de certaines circonstances en laissant votre cœur inchangé.

Sa miséricorde est trop grande pour qu'il résolve vos problèmes sans vous transmettre son caractère. Attendez, et laissez-le accomplir son œuvre. Alors vous verrez sa compassion.

 

(Extrait du livre de 365 Méditations : « Dans ses pas» de Chris Tiegreen)

Ichtus (2)