« C’est la jeune Moabite qui est revenue avec Noémi des plaines de Moab »

(Ruth 2 :6)

 

RUTH LA MOABITE

 

Dans les livres de Ruth et de Jonas est posée la question du rapport de Dieu avec les peuples non juifs. Dans ces deux histoires, les peuples choisis sont des ennemis d’Israël. Ces textes montrent que Dieu se préoccupe du bien de tous les peuples, ils sont au bénéfice de sa hesed (grâce, miséricorde, bonté, amour). Cela ne plaît pas aux religieux de l’époque ni à Jonas, prophète de Dieu.

 

Ils croient que Dieu est lié à une terre et à un peuple. En se l’appropriant, ils le refusent aux autres.

 

Jésus, lui, nettoiera la cour des païens du temple à Jérusalem, encombrée par les marchands et les changeurs de monnaie (Matthieu 21 :12,13*). Il annonce ainsi le caractère universaliste de son œuvre de hesed que soulignera l’apôtre Paul (Galates 3 :28**)

 

Les livres de Ruth et de Jonas proclament, au grand étonnement (voire mécontentement) d’Israël , que Dieu prend aussi soin des non-Juifs et qu’ils peuvent avoir un rôle dans l’histoire du salut, y compris d’Israël.

 

Pour nous aussi, Dieu nous rappelle qu’il s’est donné en Jésus-Christ pour tous les hommes, de tous les peuples, de toutes les nations, de toutes les cultures. (Apocalypse 5 :9***).

 

En plus de nous aider à les voir et à les reconnaître, que Dieu nous aide à renoncer, dans la repentance, à tous nos rejets, à tous les racismes qui nous habitent, à toutes les barrières que nous dressons ou subissons.

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes » - François-Jean Martin)

*

« Jésus entra dans le temple [de Dieu]. Il chassa tous ceux qui vendaient et qui achetaient dans le temple, et il renversa les tables des changeurs de monnaie et les sièges des vendeurs de pigeons. Il leur dit: «Il est écrit: Mon temple sera appelé une maison de prière, mais vous, vous en avez fait une caverne de voleurs.»

(Matthieu 21:12,13)

 

**

« Il n'y a plus ni Juif ni non-Juif, il n'y a plus ni esclave ni libre, il n'y a plus ni homme ni femme, car vous êtes tous un en Jésus-Christ. »

(Galates 3:28)

 

***

« et ils chantaient un cantique nouveau en disant: «Tu es digne de prendre le livre et d'en ouvrir les sceaux, car tu as été offert en sacrifice et tu as racheté pour Dieu par ton sang des hommes de toute tribu, de toute langue, de tout peuple et de toute nation.  » (Apocalypse 5:9)

Ichtus (2)