« Aux élus qui sont étrangers… »

( Pierre 1.1)

 

QUI SOMMES NOUS ?

 

Devenir chrétien cause une crise identitaire. Avant, nous nous définissions par rapport à des catégories humaines. Notre valeur découlait de cela et nous poussait à l’orgueil ou au mépris de soi. Maintenant, tout est différent. Qui sommes-nous vraiment ?

 

Nous sommes élus et étrangers. L’élection en Christ a fait de nous des étrangers. Nous avons été déracinés afin d’être enracinés dans le nouveau sol du royaume de Dieu. En Christ, nous sommes élus et bien-aimés de Dieu. Nous sommes aussi devenus des étrangers dans nos propres familles et pays.

 

Nous sommes devenus des héritiers. La résurrection de Jésus a ouvert devant nous un autre avenir. Pierre ne le savait que trop bien. Son reniement avait ouvert un abîme à ses pieds et il a dû se sentir aspiré par le vide abyssal du péché. Mais la résurrection de Jésus remet ses pieds sur un sol stable. Un nouvel avenir s’ouvre. Comme lui, nous devenons héritiers du salut prêt à être révélé.

 

Nous sommes appelés à être un peuple de martyrs. Dieu prépare les joyaux de l’éternité dans le creuset des épreuves. Comme Jésus, nous serons des témoins de l’amour et de la vérité de Dieu en acceptant le prix à payer.

 

Nous sommes membres de la famille de Dieu. Dieu nous a intégrés à sa famille. Les rois et les prophètes sont parmi nos ancêtres. Nous, des gens si ordinaires, sommes à la place d’honneur  ! Même les anges nous envient !

 

(Extrait des « Méditations quotidiennes » - Egbert Egberts)

Ichtus (2)