Par sa Parole, notre Dieu veut s’adresser à chacun, quel que soit son état d’âme, pour le fortifier et l’encourager. Il demeure « le Dieu de toute consolation, qui nous console à l’égard de toute notre affliction ». Celui qu’Il a consolé devient un instrument entre ses mains : il est rendu « capable de consoler ceux qui sont dans quelque affliction que ce soit, par la consolation dont il est lui-même consolé de Dieu » (2 Cor. 1:3-4). Barnabas, Marc, Tychique, Philémon, Onésiphore ont été en consolation à plusieurs. Puissions-nous rechercher les consolations divines non seulement pour nous-mêmes, mais encore pour imiter de tels exemples !

 

http://www.bibliquest.net/PF/PF-grp-Consolations.htm

 

Mon ancre et ma voile

Dieu tu es ma force, ma consolation, une lampe devant mes pas
Ta voix a triomphé de l’ouragan, remporté le combat …

Tu m’offres chaque jour, ton infaillible amour !
Toi qui as fixé le cours des étoiles
Sois mon ancre, sois ma voile !

Tu étends mes ailes pour toucher les cieux, protégée par ta main,
Ta grâce m’appelle à lever les yeux et suivre ton chemin …

Tu m’offres chaque jour, ton infaillible amour !
Toi qui as fixé le cours des étoiles
Sois mon ancre, sois ma voile !

Ta miséricorde coule de la croix, ton sang m’a rachetée,
Tout ce que je suis me vient de toi, sans fin je te louerai ….

Tu m’offres chaque jour, ton infaillible amour !
Toi qui as fixé le cours des étoiles
Sois mon ancre, sois ma voile !